View full screen - View 1 of Lot 11. Little dog scratching its ear | Petit chien se grattant l'oreille.
11

Attributed to Barthélémy Prieur (1536-1611), French, circa 1600

Little dog scratching its ear | Petit chien se grattant l'oreille

Collection Antony Embden | Trésors de la Renaissance

Attributed to Barthélémy Prieur (1536-1611), French, circa 1600

Attributed to Barthélémy Prieur (1536-1611), French, circa 1600

Little dog scratching its ear | Petit chien se grattant l'oreille

Little dog scratching its ear | Petit chien se grattant l'oreille

Attributed to Barthélémy Prieur (1536-1611),

French, circa 1600

Little dog scratching its ear


bronze, dark brown patina; on a white plinth

H. (overall) 7 cm, 2¾ in.; (bronze) 5 cm, 2 in.

___________________________________________

Attribué à Barthélémy Prieur (1536-1611),

France, circa 1600

Petit chien se grattant l'oreille


bronze à patine brun foncé ; sur une plinthe en marbre blanc

H. (totale) 7 cm, 2¾ in. ; (bronze) 5 cm, 2 in.

To request a Condition Report, please contact Ulrike.Goetz@sothebys.com or Clemence.Bertrand.temp@sothebys.com


In response to your inquiry, we are pleased to provide you with a general report of the condition of the property described above. Since we are not professional conservators or restorers, we urge you to consult with a restorer or conservator of your choice who will be better able to provide a detailed, professional report. Prospective buyers should inspect each lot to satisfy themselves as to condition and must understand that any statement made by Sotheby's is merely a subjective qualified opinion. NOTWITHSTANDING THIS REPORT OR ANY DISCUSSIONS CONCERNING CONDITION OF A LOT, ALL LOTS ARE OFFERED AND SOLD "AS IS" IN ACCORDANCE WITH THE CONDITIONS OF SALE PRINTED IN THE CATALOGUE.

Sotheby's Paris, vente du 22 avril 2012, lot 28 (22 000 €)

Related Literature / Références bibliographiques

U. Berger, V. Krahn, Bronzen der Renaissance und des BarockHerzog-Anton Ulrich Museum, Braunschweig, 1994, p.275 - 276, figs. 222 et 223.

V. Krahn, Von allen Seiten schön. Bronzen der Renaissance und des Barock, Berlin, 1996, p. 544, no. 204.

M. Lamy, G. Brière, "L'Inventaire de B. Prieur, sculpteur du roi", Bulletin Historique et Littéraire de la Société de l'Histoire du Protestantisme français, Paris, Avril-Juin 1949, p. 52.

Ce bronze se distingue par la qualité de sa fonte rendant avec précision chaque détail de l'animal, comme son museau, les plis et veines de sa peau, les poils de ses longues oreilles, ses yeux en amande, ainsi que la patte avec laquelle il se gratte.


Jadis considérée comme œuvre du célèbre bronzier allemand Peter Vischer (1455-1529), U. Berger l'attribue en 1994 à Georg Schweigger, en se fondant sur l'analogie avec une gravure du dit 'Hausbuchmeister' datée vers 1600. Aujourd'hui, on attribue ce modèle au français Barthélémy Prieur, actif sous le règne d'Henri IV. L'inventaire après décès rédigé en 1611 vient corroborer cette hypothèse, puisque sont répertoriés dans son atelier : '...cinq figures d'animaulx aussy de bronse de thaureaulx, lions, chiens tant petits que grands prisez ensemble cinquante livres tournois ...' (M. Lamy, G. Brière, op. cit., p. 52).


Le bronze du Chien se grattant fut un sujet célèbre, dont plusieurs versions sont connues, notamment au Grünes Gewölbe à Dresde, ainsi qu'aux musées de Berlin (depuis 1701), Braunschweig, Vienne, Cleveland et Munich. L'exemplaire présenté ici peut être considéré comme l'une des plus belles fontes.