View full screen - View 1 of Lot 245.  Thomas l'imposteur. N.R.F., 1923. Reliure de J. de Gonet 1996. Très bel envoi à Tzara.
245

Cocteau, Jean

Thomas l'imposteur. N.R.F., 1923. Reliure de J. de Gonet 1996. Très bel envoi à Tzara

Cocteau, Jean

Cocteau, Jean

Thomas l'imposteur. N.R.F., 1923. Reliure de J. de Gonet 1996. Très bel envoi à Tzara

Thomas l'imposteur. N.R.F., 1923. Reliure de J. de Gonet 1996. Très bel envoi à Tzara

Cocteau, Jean


Thomas l’imposteur.Paris, Éditions de la Nouvelle Revue française, 1923.


In-12 (186 x 118 mm). Plats rigides en peau de truie rose gaufrée "lignes ondulées" ; aux mors, bordure en relief de peau de truie rouge gaufrée "petits carrés" ; pièces de lanières à l'identique des plats, gaufrées "lignes fines" et enchâssées de barrette d’ébène ; couture sur deux lanières de peau de truie rouge ; dos peau de truie rose gaufrée "petits carrés" ; doublure de nubuck beige, gardes de papier noir, couverture et dos, étui à dos de veau noir avec titre au palladium (J. de Gonet, 1996).


EXCEPTIONNEL ENVOI À TRISTAN TZARA.

DANS UNE DÉLICATE RELIURE ENTIÈREMENT GAUFRÉE DE JEAN DE GONET.


Édition originale.

Exemplaire du service de presse.


Envoi autographe signé : "Mon cher Tzara, nous / sommes nés trop / vieux dans un / monde trop neuf et / qui mérite des gifles. / Charge toi d'une joue, / je / me charge / de l'autre. / Respectons nous. Je / t'embrasse. Ton / génie m'a souvent / désennuyé de tout. / Jean Cocteau / 1923", sur le faux-titre.


Thomas l'imposteur est la première œuvre de Cocteau publiée par Gallimard.


Proche du mouvement dada à ses débuts, participant même à certaines manifestations et donnant des poèmes à l'Anthologie Dada (1919), Cocteau s'éloigna du mouvement en 1920 après que certains de ses poèmes aient été refusés. Si Parade fut accueilli favorablement par les dadaïstes, ceux-ci chahutèrent Les Mariés de la tour Eiffel en 1921 et Antigone en 1922. Un temps, Breton tenta d'amadouer Tzara pour qu'ensemble ils attaquassent Cocteau, mais Tzara conserva son amitié et son estime pour le poète, et fut à son tour exclu du cercle des surréalistes. En juillet 1923, soit quelques mois avant la sortie de Thomas l’imposteur, Tzara avait invité Cocteau à ce qui allait être l'ultime manifestation dada à Paris : la soirée dite "Cœur à Barbe"qui allait finir en pugilat, Breton, Soupault et Éluard ne supportant pas que le nom de Cocteau soit accolé à ceux des dadaïstes. L'envoi de Cocteau fait probablement référence à ces luttes et rivalités qui ont jalonné ces années mouvementées, mais qui n'empêchèrent pas Tzara et Cocteau de se conserver amitié et estime.


Provenance : Tristan Tzara (envoi ; 4 mars 1989, n° 115).


Référence : F. Le Bars et J. de Gonet, Jean de Gonet : Catalogue raisonné, 1994-2004, Éditions Camilia, 2021, t. III (à paraître), n° 0850.

To request a Condition Report, please contact Benoit.Puttemans@sothebys.com