Design 17/20: Silver

Design 17/20: Silver

View full screen - View 1 of Lot 137. A silver-gilt owl, probably by Jan de Naghel III Ghent, circa 1560 | Chouette en vermeil, probablement par Jan de Naghel III Gand, vers 1560.

A silver-gilt owl, probably by Jan de Naghel III Ghent, circa 1560 | Chouette en vermeil, probablement par Jan de Naghel III Gand, vers 1560

Lot Closed

November 17, 03:05 PM GMT

Estimate

100,000 - 150,000 EUR

Lot Details

Description

A silver-gilt owl, probably by Jan de Naghel III Ghent, circa 1560


removable head, resting on a whistle decorated with a frog, one glass eye, the other missing


Height 5 7/8 ; total weight 9 15⁄64 oz.

---------------------------------------------------------------------------

Chouette en vermeil, probablement par Jan de Naghel III Gand, vers 1560


la tête amovible, reposant sur un sifflet orné d'une grenouille, un oeil en verre, l'autre manquant


Haut 15 cm ; Poids total 262 g

Collection particulière, Belgique

This silver-gilt owl, presumed to be a corporate cup, is a silver hanap, probably made in Ghent around 1560. Hanaps are drinking cups with a removable lid, which in this case takes the shape of a bird's head. This type of zoomorphic vessel was very popular throughout the 16th and 17th centuries. Silver owl-shaped hanaps are mainly found in the Netherlands and Germanic regions. They were often given as gifts of honour and prestige.


The silver-gilt owl is finely chased and embossed to reflect many details, with red glass paste eyes and a removable head. The owl rests on its tail while grasping a twig in the form of a whistle. The whistle indicates that this owl-shaped cup was used for a drinking game.


The branch on which the owl is perched is reminiscent of the bait used by hunters and seems to echo a popular German saying: "no one can drink and play the flute at the same time" (according to Dominique Allard, "Chouette au poinçon d'Anvers", King Baudoin Foundation, Brussels, 2003, p. 30). Many silver hanaps feature a small animal between the owl's claws, like the frog on our owl. According to K.A. Wirth, the presence of this animal recalls the Latin expression "Ranarum more bibere" ("Drink like a frog/toad"), which has its equivalent in Germany ("Trinken wie ein Frosch").


A similar bowl is shown in "Gents zilver in Laarne, Magie van de edelsmeedkunst" (edited by Van Damme, Gent, Provincie, 2009, p.58 ).


This owl is also reminiscent of the 1557 owl by Jan de Naghel in the Museum für Kunst und Kulturegeschichte in Dortmund. The owl is also standing on a flute, but instead of a lizard there is a snail.


However, the association of the frog or toad with excessive drinking could be explained by the toad's reputation as an antidote. As for the frog, it is the symbol of resurrection and healing, as it reappears each spring, emerging from the mud.


The hallmark on the silver owl, which is unfortunately difficult to read, aroused our curiosity and prompted us to undertake in-depth research. Reference works, such as "Gents zilver in Laarne, Magie van de edelsmeedkunst" by van Damme and "Orfèvrerie en Belgique XVIe XVIIe XVIIIe siècles" by Piet BAUDOIN, show hanaps similar to that on the silver owl. However, the hallmarks do not seem to match, but the quality and execution are very similar to the owls made by Jan de Naghel III.


Sotheby's can provide the buyer with a restoration estimate for the left eye.


---------------------------------------------------------------------------


Cette chouette en vermeil, que l'on suppose être une coupe de corporation, est un hanap en argent, probablement fabriqué à Gand vers 1560. Les hanaps sont des coupes à boire dotées d'un couvercle amovible, qui dans ce cas prend la forme de la tête de l'oiseau. Ce type de récipient zoomorphe a connu un grand succès tout au long des XVIe et XVIIe siècles. Les hanaps en forme de chouette en argent se retrouvent principalement aux Pays-Bas et dans les régions germaniques. Ils étaient souvent offerts en tant que cadeaux honorifiques et constituaient des objets de prestige.


La chouette en argent est finement ciselée et repoussée pour refléter de nombreux détails, avec des yeux en pâte de verre rouge et une tête amovible. La chouette repose sur sa queue tout en saisissant une brindille sous forme de sifflet. Ce sifflet indique que ce gobelet en forme de chouette était utilisé pour un jeu à boire.


La branche sur laquelle la chouette est perchée rappelle l'appât utilisé par les chasseurs et semble faire écho à un dicton populaire allemand : "personne ne peut boire et jouer de la flûte en même temps" (selon Dominique Allard, "Chouette au poinçon d'Anvers", Fondation Roi Baudoin, Bruxelles, 2003, p. 30). Sur de nombreux hanaps en argent, on trouve un petit animal entre les griffes de la chouette, comme la grenouille sur notre chouette. Selon K.A. Wirth, la présence de cet animal rappelle l'expression latine "Ranarum more bibere" ("Boire comme une grenouille/un crapaud"), qui a son équivalent en Allemagne ("Trinken wie ein Frosch").


Une coupe similaire est présentée dans "Gents zilver in Laarne, Magie van de edelsmeedkunst" (édité par Van Damme, Gent, Provincie, 2009, p.58 ).


Cette chouette rappelle également celle de Jan de Naghel datant de 1557, conservée au Museum für Kunst und Kulturegeschichte de Dortmund. La chouette se tient également sur une flûte traversière, mais à la place du lézard se trouve un escargot.


Cependant, l'association de la grenouille ou du crapaud avec l'excès de boisson pourrait s'expliquer par la réputation du crapaud d'être un antidote. En ce qui concerne la grenouille, elle est le symbole de la résurrection et de la guérison, car elle réapparaît à chaque printemps, sortant de la boue.


Le poinçon présent sur la chouette en argent, malheureusement difficilement lisible, a suscité notre curiosité et nous a poussés à entreprendre des recherches approfondies. Les ouvrages de référence, tels que "Gents zilver in Laarne, Magie van de edelsmeedkunst" de van Damme et "Orfèvrerie en Belgique XVIe XVIIe XVIIIe siècles" de Piet BAUDOIN, présentent des hanaps similaires à celui de la chouette en argent. Cependant, les poinçons semblent ne pas correspondre, néanmoins la qualité et l'execution est très similaires aux chouettes et hiboux réalisés par Jan de Naghel III .


Sotheby's tient à la disposition de l'acquéreur un devis de restauration pour l'oeil gauche.