View full screen - View 1 of Lot 5.  Aristotelis Stagiritae Philosophorum... Bâle, 1538. Reliure attribuable à Roffet. Ex-libris G. Trivulzio.
5

[Aristote]

Aristotelis Stagiritae Philosophorum... Bâle, 1538. Reliure attribuable à Roffet. Ex-libris G. Trivulzio

[Aristote]

[Aristote]

Aristotelis Stagiritae Philosophorum... Bâle, 1538. Reliure attribuable à Roffet. Ex-libris G. Trivulzio

Aristotelis Stagiritae Philosophorum... Bâle, 1538. Reliure attribuable à Roffet. Ex-libris G. Trivulzio

[Aristote]


Aristotelis Stagiritae Philosophorum omnium facile principis, opera quae...

Bâle, [Johannes Oporinus], 1538.


In-folio (333 x 217 mm). Maroquin fauve, décor doré à composition centrale, double encadrement de filets droits et courbes dorés et à froid agrémenté de fleurons dorés, grand cartouche rectangulaire orné de deux plaques d’arabesques placées dos à dos et d’une bordure de petits fers trilobés, dos à nerfs orné de fleurons et filets dorés, tranches dorées (Reliure parisienne de l'époque attribuable à Étienne Roffet). Emboîtage moderne de chagrin noir, titre doré.

Dos, coins et éraflures très habilement restaurés. Mouillure dans la marge supérieure droite des sept premiers feuillets et aux ff. g3-n6.


Dans une très belle reliure en maroquin attribuable à Étienne Roffet.


Exemplaires aux multiples et prestigieuses provenances : d'un Milanais du XVIe à Fairfax Murray, Quaritch, Radoulesco et Esmerian.


Exemplaire réglé. Lettrines ornées, plusieurs figures dont celle des phases de la lune dans le De Caelo (p. 362).


Très rare édition latine des œuvres complètes d'Aristote, dans une nouvelle traduction. Dirigée par Simon Grynaeus, elle est la première édition des œuvres complètes en latin. Rappelant l'importance d'Aristote, la préface de Simon Grynaeus (p. α2) explique que le philosophe doit être lu de tous : après son édition en grec, il a souhaité donner cette édition latine, davantage accessible. Dans son De Aristotelis operibus censura qui suit la préface, Juan Luis Vivès examine de manière critique les textes attribués à Aristote. Cette édition connaîtra deux rééditions à Bâle, en 1542 et 1548, et sera reprise à Lyon en 1549.


Le propriétaire de ce volume, Giorgio Trivulzio, n'a probablement jamais possédé le second volume que comptait cette édition : sur la page de titre de notre volume, une main ancienne a barré le nom de Philipp Melanchton, auteur de la biographie d'Aristote qui figure au début du second tome.


Le nom de l'imprimeur n'est pas mentionné. La marque d'imprimeur sur la page de titre, avec l'écu de la ville de Bâle flanqué de basilics, est la marque de Tomas Wolf à partir de 1522 jusqu'en 1535, mais ensuite celle d'autres imprimeurs pour des éditions collectives bâloises.


Très belle reliure strictement contemporaine de l'ouvrage, attribuable à Étienne Roffet. "Fils du libraire et relieur Pierre Roffet, Étienne Roffet est un libraire et relieur en activité au moins du second semestre 1533 à juin 1549 au plus tard, nommé relieur du roi au moins en février 1539 ; il est décédé entre le 1er novembre 1548 et début juillet 1549 au plus tard. Premier titulaire de l'office de relieur du roi, il a travaillé dès le milieu des années 1530 pour la bibliothèque royale puis pour la bibliothèque personnelle de François Ier" (Fabienne Le Bars). Deux fers sont à rapprocher de ceux utilisés sur une autre reliure de la bibliothèque Esmerian attribuable également à Roffet (I, 1972, n° 39)


Une succession de prestigieuses provenances. L'exemplaire a appartenu à un important patricien milanais, Giorgio Trivulzio (†1612 ?), qui, après avoir été licencié en droit à l'université de Paris, revient à Milan et devient membre du Collège des Jurisconsultes de la ville. Pie IV l'envoie en France comme protonotaire apostolique. Sur le point de devenir cardinal, il quitte la cour pontificale pour se marier à Milan. Élu sénateur en 1571, il est l'auteur de nombreux commentaires aussi bien sur le droit canon que sur les poètes latins et italiens. Au cours de ses voyages, en France et en Italie, il fait l’acquisition d'une grande collection de livres qu'il fait relier. Sa bibliothèque demeure intacte au château de San Fiorano jusque vers 1825, avant de passer au marquis Giorgio Pallavicino (1796-1878), puis à son neveu le marquis d'Adda. Celui-ci a raconté l'histoire de cette bibliothèque : "La bibliothèque très riche qu'il [Giorgio Trivulzio] avait réunie pendant ses voyages en France et en Italie, remarquable surtout par la beauté des reliures dans le style de celles de Grolier, se trouvait intacte il y a quarante ans au château de S. Giovano [Fiorano], maintenant encore la propriété de M. le marquis Georges Pallavicino Trivulzio, mon oncle, sénateur du royaume sardo-italien, ancienne victime de l'Autriche, qui, en 1821, le condamna à vingt ans de carcere duro au Spitzberg. Cette belle collection fut dilapidée par suite du séquestre et par l'occupation militaire du château. Une bonne partie de ces beaux livres est encore la propriété de mon oncle qui m'en a donné quelques douzaines de volumes" (cité par Le Roux de Lincy, p. 98, n. 2). La collection de livres de la famille Trivulzio était l'une des plus importantes d'Italie, et comptait notamment un fabuleux carnet de notes de Léonard de Vinci ou le plus ancien manuscrit enluminé de la Divine comédie ; acquise en 1935 par l'État, cette collection a donné l'"Archivio Storico Civico e Biblioteca Trivulziana" conservé au Castello Sforzesco à Milan (https://trivulziana.milanocastello.it/ ).


L'exemplaire est ensuite passé dans les mains de Charles Fairfax Murray, Bernard Quaritch, Auguste Blaizot, Constantin N. Radoulesco et Raphaël Esmerian, à la vente duquel notre couple de bibliophiles en fit l’acquisition en 1972.

To request a condition report, please contact patricia.defougerolle@sothebys.com


Please note: Condition XVI of the Conditions of Business for Buyers (Online Only) is not applicable to this lot. (Veuillez noter que l'Article XVI des Conditions Générales de Vente applicables aux Vendeurs (Ventes Effectuées Exclusivement en Ligne) n'est pas applicable pour ce lot.)


The lot is sold in the condition it is in at the time of sale. The condition report is provided to assist you with assessing the condition of the lot and is for guidance only. Any reference to condition in the condition report for the lot does not amount to a full description of condition. The images of the lot form part of the condition report for the lot. Certain images of the lot provided online may not accurately reflect the actual condition of the lot. In particular, the online images may represent colors and shades which are different to the lot's actual color and shades. The condition report for the lot may make reference to particular imperfections of the lot but you should note that the lot may have other faults not expressly referred to in the condition report for the lot or shown in the online images of the lot. The condition report may not refer to all faults, restoration, alteration or adaptation. The condition report is a statement of opinion only. For that reason, the condition report is not an alternative to taking your own professional advice regarding the condition of the lot. NOTWITHSTANDING THIS ONLINE CONDITION REPORT OR ANY DISCUSSIONS CONCERNING A LOT, ALL LOTS ARE OFFERED AND SOLD "AS IS" IN ACCORDANCE WITH THE CONDITIONS OF SALE/BUSINESS APPLICABLE TO THE RESPECTIVE SALE.

Giorgio Trivulzio (ex-libris manuscrit "Georgius Triuultius" sur le titre et p. 1, et initiales sur la marque du libraire).


Marquis Girolamo d'Adda (son ex-libris, signalé par Fairfax Murray, est probablement celui qui a été retiré).


Charles Fairfax Murray (Catalogi dei Libri possedutti da Charles Fairfax Murray, Catalogo dei Libri Provenienti dalla Biblioteca del Marchese Girolamo d'Adda, Londres, 1902, n° 270 ; A list of printed books in the library of Charles Fairfax Murray, 1907, p. 15 ; Catalogue of a collection of early German books in the library of C. Fairfax Murray, 1913, n° 42 ; The First portion of The Library of C. Fairfax Murray, 10 décembre 1917, n° 41).


Bernard Quaritch, A Catalogue of English and Foreign Bookbindings, 1921, n° 99, ill.


Auguste Blaizot, Livres anciens, belles reliures, catalogue n° 300, 1950, n° 945.


Constantin N. Radoulesco (cachet "CR" répété aux contreplats). Le bibliophile est décédé vers 1957.


Raphaël Esmerian (ex-libris ; I, 6 juin 1972, n° 31, reproduit p. 51).

USTC 612936.


VD16 A 3282 (en ligne : http://gateway-bayern.de/VD16+A+3282).


F.E. Cranz, A bibliography of Aristotle Editions, 1501-1600, Baden-Baden, Verlag Valentin Koerner, 1971, p. 31.


F. Hieronymus, Griechischer Geist aus Basler Pressen, n° GG113 (en ligne : : https://ub.unibas.ch/cmsdata/spezialkataloge/gg/higg0113.html).


A. Hobson, Humanists and Bookbinders : the origins and diffusion of the humanistic bookbinding, Cambridge, University Press, 1989, p. 267-271.


M. Le Roux de Lincy, Recherches sur Jean Grolier..., Paris, L. Potier, 1866, p. 98.

La Reliure originale, Bibliothèque nationale, Société de la reliure originale, 1947, n° 22.