View full screen - View 1 of Lot 163. Le Cantique des cantiques. 1925. Laque de Dunand, 1/6 ex de collaborateurs, un dessin original ".
163

Schmied, Francois-Louis

Le Cantique des cantiques. 1925. Laque de Dunand, 1/6 ex de collaborateurs, un dessin original "

Estimate:

50,000

to
- 80,000 EUR

Schmied, Francois-Louis

Schmied, Francois-Louis

Le Cantique des cantiques. 1925. Laque de Dunand, 1/6 ex de collaborateurs, un dessin original "

Le Cantique des cantiques. 1925. Laque de Dunand, 1/6 ex de collaborateurs, un dessin original "

Estimate:

50,000

to
- 80,000 EUR

Schmied, Francois-Louis


Le Cantique des Cantiques.

Paris, F.-L. Schmied, 1925.


3 volumes in-8 (250 x 160 mm).

- Texte : premier plat constitué d'un laque grenat orné d’une grande composition à l’or et à la coquille d’œuf représentant deux oiseaux aux ailes déployées se becquetant, second plat en laque brune, dos lisse muet gris en peau façon autruche, doublure de box bronze ornée d’un filet doré avec aux angles quatre grands rectangles dorés, laques grenat ou orange en bordure intérieure, gardes de moire gris foncé, doubles gardes de papier à motifs argentés au pochoir, tête dorée, couverture illustrée et dos, chemise et étui demi-maroquin bronze à bandes (Canape et Corriez, laque de Dunand d’après Schmied). 

Petit éclat au coin supérieur droit du 1er plat.

- Suites : 2 volumes, box gris et dos lisse muet, tête dorée, bordure intérieure du même box, gardes de papier orné de motifs argentés au pochoir, chemise et étui demi-maroquin bronze à bandes (Canape et Corriez).

Petites griffures aux dos des chemises.


Exceptionnel laque "à la coquille d'œuf" de Jean Dunand, d'après Schmied.


Rarissime exemplaire de collaborateur, celui du docteur Baumgartner, avec double suite des illustrations, en noir et en couleurs, et une aquarelle originale.


80 compositions et lettrines, gravées sur bois et imprimées en couleurs, or et argent par F.-L. Schmied : un frontispice, une composition à chaque page comprenant des bandeaux et des lettrines, une illustration à pleine page et 6 à trois quarts de page.


Tirage à 110 exemplaires sur vélin d’Arches, celui-ci un des 6 de collaborateurs (n° 3) comportant une double suite des gravures sur vélin, l'une en noir et l'autre en couleurs.


Un laque à la coquille d'œuf. Le décor à la coquille d'œuf occupe la partie gauche du plat ; au premier regard, on ne distingue qu’un scintillement d’or et d’éclats de coquille d’œuf rayonnant vers les angles, ce n'est qu'ensuite que se révèle le motif des deux colombes se becquetant en vol. Pour son exemplaire personnel, Jean Dunand avait employé un laque avec le même décor, mais enchâssé dans le maroquin.

"Après avoir créé de petits objets d’art en métal laqué, tels des bijoux, Dunand adapta sa technique aux reliures pour son ami Schmied. Il fut le premier à introduire la coquille d’œuf dans ses laques, de manière à introduire le blanc dans la composition, cette teinte ne pouvant être obtenue par des pigments végétaux" (Duncan et Bartha, p. 190 ; elle est reproduite à pleine page p. 164, n° 204).


Exemplaire enrichi d’une aquarelle originale signée de F.-L. Schmied, figurant une fontaine surplombée d'un grand cyprès noir se détachant sur un ciel aux mille nuances. Cette illustration n'est pas reprise dans l'ouvrage.


[Montées en tête du volume des suites en couleurs :]

Deux lettres autographes signées de F.-L. Schmied au docteur Baumgartner concernant cet ouvrage "laborieux sacrifice consommé longuement mais avec joie", qu’il lui adresse à lui "le grand bibliophile et l’ami fidèle que vous êtes pour moi".


[On joint :]

- une copie du procès-verbal de la réunion du 23 octobre 1923 (celle du docteur Baumgartner), durant laquelle furent décidés les conditions de publication du livre et le bon de souscription. Louis Barthou, Henri Vever, le docteur Amédée Baumgartner, Jacques André, H. Michel-Dansac et Frédéric Sabatier d’Espeyran étaient présents chez F.-L. Schmied. La somme nécessaire pour la publication s'élevait à 110 000 francs. Ces six bibliophiles constituaient les "collaborateurs" de l’ouvrage auxquels fut réservée une double suite. Un autre exemplaire avec double suite était réservé à l'artiste ;

- le bon de souscription vierge ;

- deux lettres de Jacques André au docteur Baumgartner, datées des 26 et 30 octobre 1923 (chacune une page in-8) concernant la souscription de l'ouvrage et celle de Daphné dont le docteur Amédée Baumgartner était à l'origine.

- à la fin du volume de la suite en couleurs, un intéressant papillon intitulé "Note pour messieurs les relieurs", dans lequel Schmied recommande "de laisser intactes les tranches de ce livre, qui ne sauraient être rognées, ni dorées, même sur brochure, sans porter atteinte au caractère du livre".


L'un des livres majeurs de la période art déco, le chef-d'œuvre de F.-L. Schmied qui l'occupa pendant deux années.


Provenance : docteur Amédée Baumgartner.


Référence : Alastair Duncan et George de Bartha, La reliure en France Art nouveau-Art déco, 1880-1940, éd. de l’Amateur, Paris, 1989, n° 204.

Quatre griffes sur le laque du second plat et Petites griffures aux dos des chemises.


"In response to your inquiry, we are pleased to provide you with a general report of the condition of the property described above. Since we are not professional conservators or restorers, we urge you to consult with a restorer or conservator of your choice who will be better able to provide a detailed, professional report. Prospective buyers should inspect each lot to satisfy themselves as to condition and must understand that any statement made by Sotheby's is merely a subjective, qualified opinion. Prospective buyers should also refer to any Important Notices regarding this sale, which are printed in the Sale Catalogue.

NOTWITHSTANDING THIS REPORT OR ANY DISCUSSIONS CONCERNING A LOT, ALL LOTS ARE OFFERED AND SOLD AS IS" IN ACCORDANCE WITH THE CONDITIONS OF BUSINESS PRINTED IN THE SALE CATALOGUE."