LÉONARD FOUJITA | PETIT ÉCOLIER EN BLOUSE NOIRE OU PORTRAIT DE PETIT ÉCOLIER
LÉONARD FOUJITA | PETIT ÉCOLIER EN BLOUSE NOIRE OU PORTRAIT DE PETIT ÉCOLIER
LÉONARD FOUJITA | PETIT ÉCOLIER EN BLOUSE NOIRE OU PORTRAIT DE PETIT ÉCOLIER
LÉONARD FOUJITA | PETIT ÉCOLIER EN BLOUSE NOIRE OU PORTRAIT DE PETIT ÉCOLIER
LÉONARD FOUJITA | PETIT ÉCOLIER EN BLOUSE NOIRE OU PORTRAIT DE PETIT ÉCOLIER
5

LÉONARD FOUJITA

LÉONARD FOUJITA | PETIT ÉCOLIER EN BLOUSE NOIRE OU PORTRAIT DE PETIT ÉCOLIER

Estimate: 250,000 - 350,000 EUR

LÉONARD FOUJITA

LÉONARD FOUJITA | PETIT ÉCOLIER EN BLOUSE NOIRE OU PORTRAIT DE PETIT ÉCOLIER

Estimate: 250,000 - 350,000 EUR
Bid:180,000EUR
Live Auction Begins in:
4 days

or register to bid

Description

LÉONARD FOUJITA

1886 - 1968

PETIT ÉCOLIER EN BLOUSE NOIRE OU PORTRAIT DE PETIT ÉCOLIER


signed T. Foujita and signed in Japanese (upper left); situated à Cagnes and dated 1918 (on the reverse)

oil on canvas

Painted in 1918.

41,2 x 24,4 cm; 16¼ x 9⅝ in.


We are grateful to Sylvie Buisson for her assistance in cataloguing this work.

__________________________________________________________________________


LÉONARD FOUJITA

1886 - 1968

PETIT ÉCOLIER EN BLOUSE NOIRE OU PORTRAIT DE PETIT ÉCOLIER


signé T. Foujita et signé en japonais (en haut à gauche); situé à Cagnes et daté 1918 (au dos)

huile sur toile

Peint en 1918.

41,2 x 24,4 cm; 16¼ x 9⅝ in.


Nous remercions Sylvie Buisson pour l'aide apportée à la rédaction de cette fiche.

Condition Report

To request a Condition Report, please contact isabelle.cailleteau@sothebys.com

Literature

Sylvie & Dominique Buisson, La vie et l'œuvre de Léonard Tsuguharu Foujita, Paris, 1987, vol. I, no. 18.34, reproduit p. 351

__________________________________________________________________________


Sylvie & Dominique Buisson, La vie et l'œuvre de Léonard Tsuguharu Foujita, Paris, 1987, vol. I, no. 18.34, reproduit p. 351

Exhibited

Tokyo, Odakyu Grande Galerie (& travelling in Japan), Léonard Foujita, exposition commémorative du centenaire de la naissance de Tsuguharu-Léonard Foujita, 1986-87, no. 12, illustrated in the catalogue np.

Dinard, Palais des Arts, Foujita, le maître japonais de Montparnasse, 2004, no. 30, illustrated in the catalogue p. 57

Chilleurs-aux-Bois, Château de Chamerolles, Foujita et ses amis du Montparnasse, 2010, illustrated in the catalogue p. 68

Shizuoka, Shizuoka City Museum of Art (& travelling in Japan), Léonard Foujita et Paris, 1913-1931: le centenaire de son arrivée à Paris: Paris accueille et glorifie Foujita, 2013-14, no. 36, illustrated in the catalogue p. 76

Sakura, DIC Kawamura Kinen Bijutsukan (& travelling in Japan), Léonard Foujita et ses modèles, 2016-17

Paris, Musée Maillol, Foujita, peindre dans les années folles, 2018, no. 45, illustrated in the catalogue p. 93

__________________________________________________________________________

Tokyo, Odakyu Grande Galerie (puis exposition itinérante au Japon), Léonard Foujita, exposition commémorative du centenaire de la naissance de Tsuguharu-Léonard Foujita, 1986-87, no. 12, reproduit dans le catalogue np.

Dinard, Palais des Arts, Foujita, le maître japonais de Montparnasse, 2004, no. 30, reproduit dans le catalogue p. 57

Chilleurs-aux-Bois, Château de Chamerolles, Foujita et ses amis du Montparnasse, 2010, reproduit dans le catalogue p. 68

Shizuoka, Shizuoka City Museum of Art (puis exposition itinérante au Japon), Léonard Foujita et Paris, 1913-1931: le centenaire de son arrivée à Paris: Paris accueille et glorifie Foujita, 2013-14, no. 36, reproduit dans le catalogue p. 76

Sakura, DIC Kawamura Kinen Bijutsukan (puis exposition itinérante au Japon), Léonard Foujita et ses modèles, 2016-17

Paris, Musée Maillol, Foujita, peindre dans les années folles, 2018, no. 45, reproduit dans le catalogue p. 93

Catalogue Note

In April 1918, Foujita stayed in the hilltop village of Haut-de-Cagnes with Amedeo Modigliani and Chaïm Soutine at the invitation of their dealer and friend, Léopold Zborowski. They shared a Provencal house for over a month and even had the chance to meet Renoir at his estate, Les Collettes. Zborowski's idea was for the artists to escape the bombings in Paris and to offer their works for sale in the palaces of the French Riviera. The visit was joyous, peaceful, and also a time for study. Children from the village spontaneously posed for Foujita and Modigliani, who painted charming, luminous, yet strikingly different portraits of them.

Foujita, who would go on to become a virtuoso painter in the 1920s with a palette of pearly white tones, uses black in a masterful way here.

With shades of grey, the artist clothes the child, brushes his short, downy hair, and defines the contours of his face, setting it off against the sunny, Mediterranean-yellow background. The perilous exercise is skilfully handled; Foujita brings out the child's soft yet piercing look, his eyes following the viewer in a magnetic way.


Sylvie Buisson, expert of Foujita and author of the catalogue raisonné of the artist

__________________________________________________________________________


En avril 1918, Foujita séjourne dans les hauts de Cagnes avec Amedeo Modigliani et Chaïm Soutine à l’invitation de leur marchand et ami Léopold Zborowski. Ils partagent une maison provençale pendant plus d’un mois et auront même l’occasion d’aller saluer Renoir aux Collettes. L’idée de Zborowski est de soustraire les artistes aux bombardements qui assaillent Paris et de proposer leur production dans les palaces de la Côte d’Azur. Le séjour est à la fois joyeux, calme et studieux. Les enfants du village posent spontanément pour Foujita et pour Modigliani qui en font des portraits charmants, lumineux et bien différents à la fois.

Foujita, qui sera plus tard dans les années vingt un peintre virtuose de la couleur blanche nacrée, utilise ici le noir d’une manière magistrale.

Avec ses nuances de gris, il habille à la fois l’enfant, brosse les cheveux courts et duveteux, modèle l’ovale du visage et le détache d’un fond jaune et solaire, méditerranéen. L’exercice périlleux est savant, Foujita met en exergue un regard doux et perçant à la fois, des yeux qui suivent le regardeur dans son déplacement de manière magnétique.


Sylvie Buisson, expert de Foujita et auteur du Catalogue général raisonné de l'artiste

LÉONARD FOUJITA | PETIT ÉCOLIER EN BLOUSE NOIRE OU PORTRAIT DE PETIT ÉCOLIER
LÉONARD FOUJITALÉONARD FOUJITA | PETIT ÉCOLIER EN BLOUSE NOIRE OU PORTRAIT DE PETIT ÉCOLIER

23 October 2020 • Paris