View full screen - View 1 of Lot 135. 2 portraits photographiques de Méry Laurent. Tirages d'époque, fixés sur carton.
135

[Mallarmé, Stéphane]

2 portraits photographiques de Méry Laurent. Tirages d'époque, fixés sur carton

Estimate:

1,000

to
- 1,500 EUR

[Mallarmé, Stéphane]

[Mallarmé, Stéphane]

2 portraits photographiques de Méry Laurent. Tirages d'époque, fixés sur carton

2 portraits photographiques de Méry Laurent. Tirages d'époque, fixés sur carton

Estimate:

1,000

to
- 1,500 EUR

Lot sold:

4,032

EUR

[Mallarmé, Stéphane]


Portraits de Méry Laurent. Photographies originales.


Tirages albuminés de l'époque. Format cabinet (env. 213 x 131 mm), imprimés au nom des photographes :


NADAR, Félix Tournachon, dit. Portrait au manteau de fourrure, chapeau et manchon. [1892.] Sous un autre exemplaire de cette photo, Mallarmé a composé un quatrain : "Tu changes d'an comme de robe A ta toilette met la main Ce quatre-vingt-treize dont l'aube N'est pas celle d'un lendemain", ce qui peut dater le portrait ; on connaît d'autres portraits de la même série (voir Femmes de Mallarmé, Musée Stéphane Mallarmé, 2011, n° 69).


BENCQUE & C°. Portrait en pied avec robe. L'élégante dame semble bien svelte, mais le photographe y est pour quelque chose : il a retouché la taille, d'une manière presque exagérée.


Née Anne Rose Louviot, Méry Laurent (1849-1900) fut le modèle de Manet, Blanche, Gervex... et évidemment Nadar et Bencque. Elle inspira Mallarmé, Régnier, Proust (pour Odette), Zola (pour Nana) et le cercle artistique de cette fin du XIXsiècle dans lequel elle évoluait.

Issue d'un milieu extrêmement modeste, mariée trop jeune et rapidement séparée, Méry Laurent décida de tenter sa chance à Paris au théâtre, dans de petits rôles dénudés. Dotée d'un physique plantureux, elle fut vite remarquée, notamment du docteur Evans, dentiste américain de Napoléon III et des têtes couronnées européennes, qui l'installa somptueusement (voir lot 134) et l'entretint sa vie durant. Amie des artistes, elle fréquenta l'atelier de Manet, où elle rencontra Mallarmé au milieu des années 1870 : elle devint sa muse et occupa dès lors une place importante dans la vie du poète. S'il est admis que leur relation demeura chaste, elle fut celle qu'il aima et désira le plus : il consacra de nombreux poèmes à son "Paon", ainsi qu'il la surnommait tendrement. Reynaldo Hahn sera son exécuteur testamentaire.

To request a Condition Report, please contact Benoit.Puttemans@sothebys.com