80
80
Grieg, Edvard
LETTRE AUTOGRAPHE EN DANOIS À CARL BEHRENS, SIGNÉE EDVARD GRIEG, DATÉE KÖBENKAVN, 6/1/[18]99. 
LOT SOLD. 1,000 EUR
JUMP TO LOT
80
Grieg, Edvard
LETTRE AUTOGRAPHE EN DANOIS À CARL BEHRENS, SIGNÉE EDVARD GRIEG, DATÉE KÖBENKAVN, 6/1/[18]99. 
LOT SOLD. 1,000 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Bibliothèque R. et B. L. Autographes et Manuscrits XIXe et XXe Siècles

|
Paris

Grieg, Edvard
LETTRE AUTOGRAPHE EN DANOIS À CARL BEHRENS, SIGNÉE EDVARD GRIEG, DATÉE KÖBENKAVN, 6/1/[18]99. 
2 pages in-12 (177 x 111 mm), sur un bifeuillet, versos vierges, sous chemise demi-maroquin rouge moderne.


À propos de son essai sur Mozart que Behrens souhaite publier dans une revue suédoise
.

Grieg explique que son essai a été largement traduit, notamment en Allemagne, et serait ravi qu’il le soit également en suédois. Néanmoins, ayant cédé ses droits d’auteur, il n’est pas en son pouvoir d’autoriser la traduction, ni de demander le paiement de son essai : Jeg ser naturligvis gjerne at min afhandling bliver bekjendt hos det svenske publikum, men nogen tilladelse står det ikke i min magt at give. I intet tilfælde ønsker jeg noget honarar.

L’essai de Grieg sur Mozart, écrit en 1896 pour la publication américaine The Century illustrated monthly magazine, a été republié de nombreuses fois : “Mozart, écrit-il en danois, est, pour nous, l’incarnation même de la joie enfantine, de l’aimable bonne volonté et de l’humilité. Il était capable de monter sa Flûte Enchantée dans le théâtre de Schikaneder sans compromettre sa dignité artistique. S’il nous voyait maintenant, il serait tenu de dire : “Vous, maîtres modernes, pourquoi tout ce tapage ? Pourquoi mettez-vous de tels airs ? Cela n’a rien à voir avec l’art ; cela détruit simplement la sensibilité humaine fondamentale, le vrai sel de l’art.”

Grieg, “Mozart”, in Edvard Grieg, Artikler og taler, éd. Øystein Gaukstad, Oslo 1957, p. 146-161.


Read Condition Report Read Condition Report

Bibliothèque R. et B. L. Autographes et Manuscrits XIXe et XXe Siècles

|
Paris