100
100
Schumann, Robert
LETTRE AUTOGRAPHE, EN ALLEMAND, À L’ÉDITEUR HERMANN HÄRTEL, SIGNÉE R. SCHUMANN, DATÉE DRESDE, 27 AVRIL 1846. 
Estimate
4,0006,000
LOT SOLD. 4,000 EUR
JUMP TO LOT
100
Schumann, Robert
LETTRE AUTOGRAPHE, EN ALLEMAND, À L’ÉDITEUR HERMANN HÄRTEL, SIGNÉE R. SCHUMANN, DATÉE DRESDE, 27 AVRIL 1846. 
Estimate
4,0006,000
LOT SOLD. 4,000 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Bibliothèque R. et B. L. Autographes et Manuscrits XIXe et XXe Siècles

|
Paris

Schumann, Robert
LETTRE AUTOGRAPHE, EN ALLEMAND, À L’ÉDITEUR HERMANN HÄRTEL, SIGNÉE R. SCHUMANN, DATÉE DRESDE, 27 AVRIL 1846. 
3 pages in-8 (205 x 134 mm) sur un bifeuillet, papier fin, sous chemise demi-maroquin rouge moderne.


Lettre inédite Sur l’Allgemeine musikalische Zeitung et le médaillon aux profils superposés de Schumann et de Clara d’Ernst Rietschel
.

Schumann précise ses conditions pour diriger la rédaction du périodique AMZ, en réponse à une invitation des éditeurs Breitkopf et Härtel. Malade, il informe Härtel qu’il ne pourra pas commencer à travailler avant juillet 1847. Il ne souhaite donc pas être mentionné comme éditeur avant décembre 1847, date à laquelle il sera sûr de pouvoir occuper le poste. Il exige un meilleur accord financier que celui proposé lors des précédentes négociations. Il veut avoir le contrôle du budget éditorial, somme qu’il pourra partager avec les contributeurs. Arguant que le nombre d’abonnements augmentera sous sa direction, il souligne que les honoraires proposés ne sont plus suffisants. Il demande si la musique proposée à la revue sera sa propriété en tant qu’éditeur ou resterait celle des compositeurs. Il conclut qu’une rencontre ultérieure permettra de régler d’autres détails mineurs.

Schumann évoque également une facture du professeur de sculpture Rietschel, qui réalisa de nombreuses copies des profils en médaillon de Clara et de lui-même. Il affirme que le problème a été résolu et remercie sincèrement Härtel (qui avait commandé le portrait) de sa gentillesse. Il est impatient de lui exprimer ces sentiments plus que de simples mots.

[…] Als nur neulich bei Prof. Rietschel uns nach der Rechnung für die vielen Exemplare unseres Medaillons erkundigte, ließ er nur sagen, daß dies schon berichtigt wäre. Möchte uns bald ein[e] Gelegenheit werden, unsern Dank für so viel Freundlichkeit anders als mit Worten zu betheiligen sie kommen aller gewiß von Herzen.

Cette lettre était connue grâce à la liste personnelle de correspondance de Schumann (le Briefverzeichnis), mais son contenu était jusqu’alors inconnu.

Créé en 1798, l’Allgemeine musikalische Zeitung a été le journal musical le plus important du monde germanophone. Il a périclité au cours des années 1830 et 1840 en raison de sa vision conservatrice et de la concurrence du Neue Zeitschrift für Musik fondé par Schumann. Breitkopf et Härtel avaient proposé le poste de rédacteur en chef à Mendelssohn en 1835. Schumann se renseigna au sujet de ce poste en 1843, les termes de la négociation de 1846 étaient jusqu’alors inconnus. Pendant deux années, les éditeurs avaient été obligés de gérer eux-mêmes ce prestigieux journal en difficulté. N’ayant pu satisfaire les demandes de Schumann, l’AMZ prit fin en 1848.

En janvier 1846, Ernst Rietschel réalisa son célèbre bas-relief en plâtre de Robert et Clara Schumann. En commandant cette sculpture, Hermann Härtel (1803-1875) cherchait très certainement à attirer le compositeur dans la rédaction de l’AMZ. Les amis et les contemporains des Schumann ont jugé la sculpture particulièrement réaliste. Les copies réalisées à partir de la sculpture originale de Rietschel sont si nombreuses que, lorsque Clara demanda une copie pour Liszt en 1854, le sculpteur révéla qu’elle n’était plus utilisable.

Traces de support aux coins extérieurs inférieurs.


Read Condition Report Read Condition Report

Bibliothèque R. et B. L. Autographes et Manuscrits XIXe et XXe Siècles

|
Paris