Lot 122
  • 122

BRAUN & HOGENBERG. CIVITATES ORIS TERRARUM. COLOGNE, 1593-1594. 5 VOL. IN-FOLIO. MAROQUIN ROUGE DU XVIIE SIÈCLE.

Estimate
70,000 - 90,000 EUR
Sold
225,000 EUR
bidding is closed

Description

  • Civitates orbis terrarum.Cologne, Gottfried von Kempen [tome I] ; Cologne et Anvers, les auteurs et Philippe Galle [tome II] ; Cologne, Bertram Bucholtz [tomes III & IV], 1593-1594 ; S.l.n.d. [tome V].  
5 volumes in-folio (412 x 280 mm mm). Maroquin rouge, double filet doré en encadrement, blason à l’aigle couronnée, argenté sur fond peint en noir dans une couronne de laurier, dos orné d’un fer à la rose répété, tranches dorées (Reliure du XVIIe siècle).Rousseurs éparses. Restauration dans la marge supérieure de la deuxième carte du tome I avec atteinte à l’image et au texte au verso et restauration ancienne à la planche 26 du tome III. Plats un peu tachés. Quelques coiffes et coins discrètement restaurés. Extraordinaire exemplaire de ce joyau de la cartographie urbaine avec toutes les planches coloriées à l’époque. Il offre un vaste panorama des villes d’Europe, d’Asie, d’Amérique latine et d’Afrique à la fin de la Renaissance. Cette édition latine est illustrée de 5 beaux titres allégoriques dans un encadrement architectural et de 304 planches sur double page (dont une dépliante) de vues à vol d’oiseau, perspectives et plans de villes. Elles représentent de nombreuses villes d’Europe, d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine parmi lesquelles Londres, Paris, Lyon, Anvers, Bruges, Amsterdam, Venise, Rome, Naples mais aussi Jérusalem, Constantinople, Calcutta, Le Caire, Goa, Cuzco, Mexico, etc. Le texte est orné d’élégantes lettrines. Toutes les gravures, ainsi que les titres, ont été finement coloriés à l’époque. Ces vues, d’une grande précision, accompagnées de légendes et de blasons, sont animées de personnages costumés et de saynètes. Le Civitates orbis terrarum, un succès éditorial, fut le premier atlas de vues de villes et l'un des livres les plus impressionnants de la Renaissance. La publication s’étendit de 1572 à 1617, date à laquelle fut publié un sixième volume. Afin d'obtenir des représentations précises des villes, Georg Braun (1541-1622), chanoine de la cathédrale de Cologne, mit en place un réseau de correspondants et d'artistes à travers l’Europe. Parmi eux figurèrent Georg Hoefnagel, Heinrich Rantzau, Jacob van Deventer et Abraham Ortelius. Les gravures sont l’œuvre de Franz Hogenberg et Simon Novellanus ; Hogenberg était proche des plus grands cartographes de l'époque comme Gérard Mercator ou Abraham Ortelius qui fit d’ailleurs appel à lui pour graver des cartes de son atlas Theatrum Orbis Terrarum.
Close