25
25
Charme de guerre, Îles de l'Amirauté, Papouasie-Nouvelle-Guinée
ADMIRALTY ISLANDS WAR CHARM, PAPUA NEW GUINEA 
Estimate
25,00035,000
JUMP TO LOT
25
Charme de guerre, Îles de l'Amirauté, Papouasie-Nouvelle-Guinée
ADMIRALTY ISLANDS WAR CHARM, PAPUA NEW GUINEA 
Estimate
25,00035,000
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Oceania

|
Paris

Charme de guerre, Îles de l'Amirauté, Papouasie-Nouvelle-Guinée
ADMIRALTY ISLANDS WAR CHARM, PAPUA NEW GUINEA 

Provenance

Acquis lors de l'expédition "La Korrigane" (1934-1936) organisée sous les auspices du musée d'ethnographie du Trocadéro
Collection Paul Valéry, Paris, 1938
Nicolay (de), Paris, 5 juillet 2002, n° 175
Collection privée française

Catalogue Note

Entre 1934 et 1936, l'expédition "La Korrigane", soutenue par le Musée Ethnographique du Trocadéro, sillonne les mers du sud sous le commandement du Comte Etienne de Ganay, pour une mission d'exploration et de collecte d'objets ethnographiques. Cette dernière grande expédition ethnographique a ramené plus de 2000 objets dont une grande partie provenait de territoires encore inexplorés. A ce voyage mythique sera dédiée, en 1938, une exposition au Musée de l'Homme dont la préface du catalogue sera signée par Paul Valery. En remerciements, les membres de l’expédition lui offrirent ce puissant charme de guerre de Îles de l’Amirauté.

Ces charmes étaient portés par les guerriers sur la nuque, les plumes disposées à l'horizontale dépassant largement du corps. Chacun constituait la propriété personnelle d'un guerrier, et n'était pas transmis d'une génération à l'autre. Ils ont été utilisés dans les îles de l'Amirauté jusqu'à la fin du XIXsiècle. Au sein du corpus cette œuvre s’impose par la qualité de sa sculpture à la pierre et son parfait état de conservation. Elle s’apparente notamment à un exemplaire très proche conservé dans la collection du Museum der Kulturen de Bâle (inv. n° Vb9756), attesté dans la collection d’A. Bühler dès 1932.  

For english version, see sothebys.com

Oceania

|
Paris