Lot 7
  • 7

Boulainvilliers, Henri de

Estimate
8,000 - 12,000 EUR
bidding is closed

Description

  • Boulainvilliers, Henri de
  • Pratique abrégée des jugements Astronomiques sur les Nativités.  [16 août 1717.]
  • paper, cow leather
400 feuillets in-4 (268 x 195 mm). Veau marbré, dos orné de filets et fleurons, tranches rouges (Reliure de l’époque).
Petites restaurations à la coiffe supérieure, avec un manque (conservé dans l’exemplaire). Auréoles.

Titre et 1-732 p., dont 10 p. pour l’Avertissement. Suivent 68 feuillets illustrés. Au colophon du texte, après le mot fin, cette inscription : Le 16 d’aoust 1717. à 9.heures du soir.
Nombreuses corrections, de la même main.



L'astrologie : un prisme pour une relecture déterministe de l'histoire.



Très précieux manuscrit de ce traité resté inédit du grand historiende l’ancienne noblesse. Bougainvilliers (1658-1722) ne publia rien lui-même de son vivant, toutes ses éditions sont posthumes. Celui-ci ne fut jamais imprimé.



Auteur de l’Histoire de l’ancien gouvernement de la France (1727), du Mémoire pour la noblesse de France, contre les ducs et pairs (1732), et d’autres traités en l’honneur du système nobiliaire ancien contre l’absolutisme royal et la noblesse moderne qu’il considère peu méritante, il rédige également un des tout premiers essais modernes sur Mahomet, dans lequel puisera Voltaire pour sa Vie de Mahomet. Ses seuls écrits non historiques sont ses défenses de Spinoza.



Boulainvilliers se défie de l’astrologie utilisée dans le but de prédire ; elle est pour lui un moyen de mieux comprendre l'histoire. " Elle donne l'explication des faits historiques" (Simon, p. 667). Elle offre une relecture passionnante de l'histoire,  determinée par l'influence des astres, en particulier sur les personnages clefs au pouvoir. 



Il est illustré de 68 horoscopes de personnages clefs du passé, sous forme de carrés astrologiques tracés à l’encre rouge et noire. Hormis les grands rois et reines de France, on y trouve Fouquet, De Thou (le fils), Michel Nostradamus, sainte Thérèse d’Avila, Erasme, Jérôme Cardan, Luther et Calvin, Mahomet…



Très beau manuscrit calligraphié et corrigé par la même main, restée anonyme. Les corrections semblent avoir été dictées par l'auteur : leur fonction est de ciseler le texte plutôt que de le corriger. Elles le complètent par de nouvelles données, sans le contredire, et ne semblent pas relever d’ingérences extérieures au texte.



Une note autographe de Bernard Faÿ, ancien administrateur funeste de la Bibliothèque nationale (1940-1944), datée 1958, sur un feuillet replié fixé à une garde du volume certifie que ce manuscrit est autographe, fondant sa certitude sur la comparaison du manuscrit avec une lettre de Boulainvilliers en sa possession, « la seule actuellement connue ».
Hoeffer quant à lui, dans sa Biographie universelle (VI, p. 938), cite un manuscrit qu’il considère comme l'original, en 3 volumes in-4, alors dans la bibliothèque Jariel de Forge, dont le fonds était constitué des collections de Boulainvilliers. Cette bibliothèque fut vendue en octobre 1811; le manuscrit figura sous le n° 570.



La Bibliothèque nationale de France conserve 2 copies manuscrites de ce traité, dont l’un est l’exemplaire du duc de Belle-Isle (Département des Manuscrits, sous la cote Français 9125, et Français 9124).



Très bel exemplaire, relié strictement à l’époque. Parfait état intérieur.



Renée Simon. A la recherche d'un homme et d'un auteur; essai de bibliographie des ouvrages du comte de Boulainviller. Paris, 1941. — Henry de Boulainviller, historien, politique, philosophe, astrologue, 1658-1722. Paris, 1942, p. 663-671. — Un révolté du Grand siècle, Henry de Boulainviller. Garche, Éd. du Nouvel humanisme, 1948.

Close