83
83
Apollinaire, Guillaume
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À MIREILLE HAVET. [PARIS], 2 AOÛT 1916.
Estimate
3,0005,000
LOT SOLD. 3,750 EUR
JUMP TO LOT
83
Apollinaire, Guillaume
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À MIREILLE HAVET. [PARIS], 2 AOÛT 1916.
Estimate
3,0005,000
LOT SOLD. 3,750 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Livres et Manuscrits

|
Paris

Apollinaire, Guillaume
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À MIREILLE HAVET. [PARIS], 2 AOÛT 1916.
4 p. in-16 (132 x 104 mm). Signée "Guillaume Apollinaire".

Trois mois après sa trépanation. Apollinaire est dans un Paris déserté et s'en amuse, comparant son amie, en vacances en Bretagne, à un elfe de Shakespeare. Il compare la cicatrice de sa trépanation au sillon creusé par la "vallée de Josaphat".

"Ma chère amie,
Ne sais comment vous voir ni vous ni personne. Disparition de tout le monde. C'est assez rigolo ! Madame Berthelot m'avait dit d'aller la voir, y ai été une bonne demi-douzaine de fois. Personne. Alors vous êtes changée en papillon. Ariel [elfe dans La Tempête de Shakepeare] est votre copain.
Aeschimann
[beau-frère de Mireille] est assez visible comme sont les feux follets. Je crois bien l'avoir vu. N'en suis pas sûr mais enfin il y a quelque chose dans son cas, comme dirait Paul Fort. Dans votre cas à vous et le reste de l'univers, il n'y a même pas d'apparence. Rien de rien, c'est peut-être ça la fin du monde et la vallée de Josaphat est le sillon que présente la cicatrice de la trépanation.
Ma main amie
".

Références : G. Apollinaire & M. Havet, Correspondance (1913-1917), Centre d'Etude du XXe siècle, Université Paul Valéry, 2000, p. 93. -- Correspondance générale, éd. de V. Martin-Schmets, Champion, III, n° 1511.


Read Condition Report Read Condition Report

Livres et Manuscrits

|
Paris