44
44
Voltaire
LETTRE AUTOGRAPHE, SIGNÉE V. 13 FÉVRIER [1758] A LAUSANE. MENTIONS AJOUTÉES : P. 1 : 1758, ET 8E, ET P. 4 : UN PARAPHE ET LE MOT ONZIEME. 
Estimate
4,0006,000
LOT SOLD. 6,000 EUR
JUMP TO LOT
44
Voltaire
LETTRE AUTOGRAPHE, SIGNÉE V. 13 FÉVRIER [1758] A LAUSANE. MENTIONS AJOUTÉES : P. 1 : 1758, ET 8E, ET P. 4 : UN PARAPHE ET LE MOT ONZIEME. 
Estimate
4,0006,000
LOT SOLD. 6,000 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Livres et Manuscrits

|
Paris

Voltaire
LETTRE AUTOGRAPHE, SIGNÉE V. 13 FÉVRIER [1758] A LAUSANE. MENTIONS AJOUTÉES : P. 1 : 1758, ET 8E, ET P. 4 : UN PARAPHE ET LE MOT ONZIEME. 
4 pages in-4 (230 x 185 mm), sur un bifolium. Traces de pliure en quatre, avec deux minimes fentes.

Belle lettre de Voltaire au comte de Tressan l’exhortant à défendre l’Encyclopédie.

"Il est infâme de travailler à un tel ouvrage comme on rame aux galères."

Voltaire semble ravi que Tressan ait reçu "le fatras énorme dont vous voulez bien charger les tablettes de votre bibliothèque" que sont les 17 volumes de ses œuvres complètes parues chez Cramer (voir lettre du 11 février). Voltaire prétend qu’ "il y a là bien des inutilitez, mais si on se réduisait à l’utile, l’encyclopédie même n’aurait pas tant de volumes", ce qui le mène au véritable sujet de sa lettre : les "impertinentes et punissables clameurs" contre l’Encyclopédie, "les fanatiques et fripons" (dont le jésuite C.J.B. Le Chapelain), et les brouilles internes des encyclopédistes désunis, qu’"on égorge un à un, et pendant qu’ils sont sous le couteau, ils se brouillent ensemble et pretent des armes a l’ennemi comun. Dalembert fait bien de quitter, et les autres font lachement de continuer. Si vous avez du crédit sur Diderot et consors vous ferez une action de grand general, de les engager a se joindre tous, a marcher serré, a demander justice, et a ne reprendre l’ouvrage que quand ils auront obtenu ce qu’on leur doit : justice et liberté honnête".

Chapelain et son sermon au roi, les jésuites, l’archevêque de Paris, le Parlement, Fréron et autres opposants aux philosophes des Lumières, s’attaquent sans relâche à l’entreprise. Voltaire exhorte Tressan, l'auteur des articles "Guerre" et "Parade", à s’engager dans la bataille : "C’est à vous de donner du cœur aux lâches […] ce n’est pas la première fois que les badauts de Paris se sont trompez et ce ne sera pas la derniere".
Un an plus tard, en mars 1759, l'Encyclopédie est mise à l’Index par le pape et le privilège du roi révoqué.

La seconde partie de la lettre est consacrée à la physique, activité à laquelle Voltaire a renoncé car "excepté les découvertes de Newton et de deux ou trois autres, tout est sisteme absurde […] ma phisique est reduitte a planter des péchérs a l’abri du vent du nord".

Edition de Kehl, LVI, 17-19. -- Besterman, n° 6937/D7632 . -- Correspondance, V, La Pléiade, 1980, p. 68-69, n° 5051.


Read Condition Report Read Condition Report

Livres et Manuscrits

|
Paris