36
36
[Sahuguet d'Espagnac, Jean-Baptiste-Joseph]
MEMOIRES POUR SERVIR À L’HISTOIRE DE LA DERNIERE GUERRE D’ITALIE. AMSTERDAM, PIERRE MORTIER, 1739.
Estimate
2,5003,500
JUMP TO LOT
36
[Sahuguet d'Espagnac, Jean-Baptiste-Joseph]
MEMOIRES POUR SERVIR À L’HISTOIRE DE LA DERNIERE GUERRE D’ITALIE. AMSTERDAM, PIERRE MORTIER, 1739.
Estimate
2,5003,500
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Livres et Manuscrits

|
Paris

[Sahuguet d'Espagnac, Jean-Baptiste-Joseph]
MEMOIRES POUR SERVIR À L’HISTOIRE DE LA DERNIERE GUERRE D’ITALIE. AMSTERDAM, PIERRE MORTIER, 1739.
In-12 (167 x 92 mm). Maroquin rouge, triple filet, armoiries, dos orné, tranches dorées (Reliure de l'époque).
Minime déchirure marginale au haut des ff. H2, K5, O3, quelques déchirures à la charnière des cartes, dont une restaurée. Coins légèrement frottés.
Corrections manuscrites, probablement de la main de l’auteur, aux p. 73, 85, 131, 145, 147, 177, 204, 208, 209, 210, et 230.

Première édition des mémoires du baron d’Espagnac, lieutenant général et gouverneur des Invalides, biographe de Maurice de Saxe, sur la campagne d’Italie du nord, où s’affrontèrent Français, Sardes et Piémontais contre les troupes autrichiennes, dans le cadre de la Guerre de succession de Pologne.

Aux armes du cardinal de Fleury, premier ministre de Louis XV, très vraisemblablement offert par l’auteur.
Initialement hostile à cette guerre, le cardinal de Fleury subit l’influence de Louis XV, soucieux de protéger son beau-père Stanislas Ier (Leczinski), et de son secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Chauvelin. Il se résout à aider l’Italie à se libérer du joug autrichien en s’alliant à l’Espagne et à la Sardaigne pour combattre les troupes impériales.

Il contient 3 beaux plans de bataille de la main de l’auteur, dessinés à la plume et coloriés, dépliants :
- Idée de la battaille de Parme [aussi appelée Bataille de San Pietro ou Bataille de la Crocetta, 29 juin 1734. 263 x 395 mm].
- Idée du passage de la Sechia [Secchia, 31 juillet 1734. 260 x 390 mm].
- Idée de la Bataille de Guastallée.[Guastalla, 19 septembre 1734. 260 x 387 mm].

Ces dessins comblent l’absence de plans gravés dont l’auteur s’explique dans son avant-propos : "J’aurois taché d’avoir les plans des Batailles qui se sont données en Italie, pour les insérer dans ce livre, si un Capitaine du Regiment, qui possede parfaitement le genie, ne m’eut assuré que je n’en trouverais pas de fidèle."

Egalement ajoutés, 4 tableaux dépliants d'ordres de bataille, dont un Etat Des principaux Officiers [...] qui y ont été  tuez ou blessez, annoté.

Bel exemplaire. Il porte un envoi de Duriez de Verninac, descendant de la sœur d’Eugène Delacroix, au baron Pichon, lequel y a ajouté une longue note autographe sur la provenance de l’exemplaire : Ce volume figure au n° 978 du catalogue de M. l’eveque de Chartres Pre. Aug. Bern. de Fleury, neveu du cardinal de Fleury […] Cette bibliothèque se composait de celles de MM. Godet des Marais, et de Mérinville et d’une partie de celle du Cal. De Fleury.

Provenances : André Hercule, cardinal de Fleury (1653-1743), premier ministre de Louis XV. – Son neveu, Pierre-Augustin-Bernardin de Rosset de Rocozels de Fleury (1717-1780), évèque de Chartres, premier aumônier de Marie Leczinska (1743) puis grand-aumônier de Marie-Antoinette (1774), vente 1780, n° 978. -- Baron Pichon, vente 1897, I, n° 1287 (acheté à la vente par le libraire Morgand). -- René de Galard-Brassac Béarn (ex-libris armorié au contreplat, vente en 1920).


Read Condition Report Read Condition Report

Livres et Manuscrits

|
Paris