17
17
Guichardin, François
HISTOIRE DES GUERRES D'ITALIE. [GENÈVE,] HÉRITIERS D’EUSTACHE VIGNON, 1593.
Estimate
2,0003,000
LOT SOLD. 2,250 EUR
JUMP TO LOT
17
Guichardin, François
HISTOIRE DES GUERRES D'ITALIE. [GENÈVE,] HÉRITIERS D’EUSTACHE VIGNON, 1593.
Estimate
2,0003,000
LOT SOLD. 2,250 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Livres et Manuscrits

|
Paris

Guichardin, François
HISTOIRE DES GUERRES D'ITALIE. [GENÈVE,] HÉRITIERS D’EUSTACHE VIGNON, 1593.
2 volumes in-8 (182 x 114 mm). Maroquin fauve, roulette du Louvre en encadrement, bordée de doubles filets et roulettes fleurdelisées, dos orné de fers floraux losangés et petits fers, doublure de maroquin rouge bordée d'une roulette à dentelle, tranches dorées (Reliure vers 1700).
Très minimes taches et frottements à la reliure.

Collation : I. [4] ff., 403 ff., [38] ff. (sans le dernier f., blanc). -- II. 379, [25] ff. 

Ami de Machiavel, théoricien de la guerre comme lui, Guichardin est aujourd'hui considéré comme l'un des tout premiers historiographes modernes, ajoutant au témoignage direct l'étude des archives, correspondences et documents diplomatiques du fait étudié.
Les Guerres d'Italie, dont l'auteur fut un acteur actif au titre de commissaire général de l'armée de l'Eglise de 1493 à 1532, sont tirées de sa monumentale Storia d'Italia, qu'il rédige jusqu'à sa mort (20 tomes).
L'ouvrage est une source importante pour les historiens de la guerre moderne et de ses pratiques (les nuovi modi del guerreggiare, c'est à dire les cruautés, sacs, agressions sur civils...) Comme tous les écrits de cet écrivain, il sera imprimé posthumement, en 1568. En 1577, il est traduit par Jérôme Chomedey, et en 1587 augmenté des Discours politiques et militaires de l'homme de guerre huguenot François de La Noue, qui offrent une précieuse analyse de la situation politique en France.

Bel exemplaire en maroquin citron à bordure du Louvre, doublé de maroquin rouge, décor attribuable à Boyet. La décoration mêle à la célèbre "bordure du Louvre" de l'atelier de reliure de l'imprimerie royale plusieurs fers provenant du matériel propre au doreur de Luc-Antoine Boyet (relieur du roi de 1698 à 1733), tels que la roulette fleurdelisée des plats, et une palette au dos (roulette C et palette IV, in I. de Conihout et P. Ract-Madoux, Reliures françaises du XVIIe siècle, chefs-d'oeuvre du Musée Condé).

Ex-libris manuscrit L. Freteau sur les titres.


Read Condition Report Read Condition Report

Livres et Manuscrits

|
Paris