142
142
Pagnol, Marcel
CINÉMATURGIE (HAMLET). VIEUX MOULIN DES PRADONS, 1ER AU 6 AVRIL 1942. MANUSCRIT AUTOGRAPHE.
Estimate
5,0007,000
LOT SOLD. 4,750 EUR
JUMP TO LOT
142
Pagnol, Marcel
CINÉMATURGIE (HAMLET). VIEUX MOULIN DES PRADONS, 1ER AU 6 AVRIL 1942. MANUSCRIT AUTOGRAPHE.
Estimate
5,0007,000
LOT SOLD. 4,750 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Livres et Manuscrits

|
Paris

Pagnol, Marcel
CINÉMATURGIE (HAMLET). VIEUX MOULIN DES PRADONS, 1ER AU 6 AVRIL 1942. MANUSCRIT AUTOGRAPHE.
Carnet in-8 (220 x 175 mm), contenant [117] p. manuscrites à l'encre. Signé sur la couverture.
Premières pages et deux dernières arrachées, sans manque de texte (le 1er f. est bien numéroté 1).

Pagnol et le cinéma : ses "principes de l’œuvre cinamatographique".

Adaptant lui-même ses œuvres au cinéma, Pagnol occupe une place importante dans l'histoire du cinéma français. En 1931, sa première œuvre à être portée à l’écran est Marius, avec Raimu dans le rôle principal : un premier succès. Le Gendre de Monsieur Poirier est le premier film qu’il dirige (1933) avant de fonder sa société de production en 1934. Ici, Marcel Pagnol pose les principes de l’œuvre cinématographique : "Il ne me paraît pas immodeste d’exposer les principes qui ont toujours dirigé mon travail, et de faire, sous les yeux du lecteur, la mise en scène d’un film. J’ai choisi […] le chef d’œuvre de Shakespeare, Hamlet." S’ensuit un découpage et une analyse précis de la première scène d’Hamlet où il souligne les liens entre l’auteur et le réalisateur : "Renonçons donc à faire imprimer sur les affiches "Hamlet, de Marcel Pagnol", […] Nous aurons seulement le droit de dire […] que l’adaptation cinématographique est de Marcel Pagnol." Puis il mentionne la responsabilité du réalisateur : "Le metteur en scène n’a pas le droit d’imposer sa volonté à l’auteur". Enfin, il souligne les nouvelles opportunités qu’offrent le cinéma, avec la notion de centre d’intérêt : "Le cinéma offre au dramaturge une aide nouvelle et puissante […] Le cinéma permet d’isoler le centre d’intérêt […] après l’avoir dépouillé de tout ce qui l’entourait, et qui est momentanément inutile". Pagnol a écrit quelques notes sur le recto des pages, dialogues de films et premiers jets de sa pièce Judas, en prenant le cahier à l’envers. Y figurent également croquis et dessins.

Provenance : Hôtel Drouot, 17 octobre 1983, n° 39. -- Société des manuscrits des assureurs français (voir La Collection de manuscrits des assureurs français, 2001, p. 267-268).


Read Condition Report Read Condition Report

Livres et Manuscrits

|
Paris