128
128
Malraux, André
LE TEMPS DU MÉPRIS. ÉPREUVES CORRIGÉES SIGNÉES. 11 AVRIL 1935.
Estimate
2,0003,000
LOT SOLD. 2,250 EUR
JUMP TO LOT
128
Malraux, André
LE TEMPS DU MÉPRIS. ÉPREUVES CORRIGÉES SIGNÉES. 11 AVRIL 1935.
Estimate
2,0003,000
LOT SOLD. 2,250 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Livres et Manuscrits

|
Paris

Malraux, André
LE TEMPS DU MÉPRIS. ÉPREUVES CORRIGÉES SIGNÉES. 11 AVRIL 1935.
148 pages in-8 (145 x 270 à 130 x 145 mm) découpées et remontées, contrecollées sur des feuillets in-4, quelques traits de typographe au crayon rouge, près de 300 lignes autographes ; quelques passages manquants ont été suppléés par la photocopie du texte définitif. Le premier feuillet présente la mention autographe signée : "Bon pour mise en page, le 11 avril 1935, André Malraux".

Précieux ensemble d'épreuves avec nombreuses additions et corrections autographes, présentant plusieurs passages inédits.

Ces pages permettent de saisir le travail incessant auquel Malraux se livra sur ce récit, publié en trois livraisons dans la N.R.F. (mars-mai 1935) puis immédiatement après en volume chez Gallimard, avec une préface de l’auteur. Outre les inévitables coquilles corrigées, de nombreuses phrases sont ajoutées ou supprimées, déplacées ou remaniées. Certains passages ont finalement été écartés et sont restés inédits ; d'autres, biffés, ont finalement été retenus, et plus de 300 lignes sont entièrement autographes ; certains feuillets présentent une double version.
On relève notamment d’importantes modifications dans le chapitre I, pendant l'interrogatoire de Kassner ; dans le chapitre II, dans la description des angoisses de Kassner ou encore dans le chapitre VI, avec la description du cyclone traversé par l’avion de Kassner libéré ou les retrouvailles du héros avec sa femme.
Les nombreuses variantes de ce manuscrit témoignent des difficultés rencontrées par l'écrivain pour concilier action et lyrisme, et donner une forme romanesque à sa luttre contre le fascisme et à sa volonté de définir le sens de la vie d’un individu.

Malraux fut le premier écrivain français à évoquer les camps de concentration allemands et la torture. Centré sur un seul personnage, l'écrivain communiste allemand Kassner recherché par les nazis, le roman est un témoignage de l'engagement de Malraux contre le fascisme. Le titre se réfère à une époque où la condition humaine est devenue condition animale.


Read Condition Report Read Condition Report

Livres et Manuscrits

|
Paris