10
10
Bruto, Pietro
VICTORIA CONTRA JUDAEOS. VICENZA, SIMON DE GABIS [BEVILACQUA,] 3 OCTOBRE 1489.
Estimate
4,0006,000
LOT SOLD. 11,250 EUR
JUMP TO LOT
10
Bruto, Pietro
VICTORIA CONTRA JUDAEOS. VICENZA, SIMON DE GABIS [BEVILACQUA,] 3 OCTOBRE 1489.
Estimate
4,0006,000
LOT SOLD. 11,250 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Livres et Manuscrits

|
Paris

Bruto, Pietro
VICTORIA CONTRA JUDAEOS. VICENZA, SIMON DE GABIS [BEVILACQUA,] 3 OCTOBRE 1489.
In-folio (304 x 210 mm). Demi-veau fauve sur ais (Reliure de l’époque).
Premiers feuillets déreliés. Reliure usagée, sans la peau du dos, les ais incomplets d’un angle. Aucune restauration.

Collation: [*]4 a8, b–u6, x4

Très rare édition princeps, incunable, de ce texte contre les Juifs, et la seule édition ancienne.
En 1477, suite au meurtre présumé d’un enfant chrétien du nom de Simon Oberdofer (Simon de Trente) par des Juifs en 1471 à Trente, Pietro Bruto (Pietro de Brutis en latin) se joint à la clameur antisémite généralisée qui explosa dans le nord de l’Italie. Il  rédige une virulente lettre contre les Juifs, Epistola contra Judaeos (8 ff. in-8), qu'il fait imprimer à Vicence (seuls 4 exemplaires et fragments conservés dans des collections publiques, cf. GKW 05658). C’est vraisemblablement à la suite du passage à Vicence du prédicateur Bernardino da Feltre, créateur du Mont de Piété (prêts sans intérêts contre les prêts usuraires), et autoproclamé "le fléau des Juifs", dont les sermons agitaient les foules, que Pietro Bruto, évêque de Cattaro (Kotor au Montenegro), mais familier de Vicence, décida d’élargir son pamphlet.
Se félicitant de l’expulsion des Juifs de Vicence (décret du 12 juin 1486), il rédige sa Victoire contre les juifs, un traité de 130 feuillets in-folio. L’édition est précédée d’une adresse à la noblesse de Vicenza, ‒ qui comptait alors les familles Pagello, Bonisoli da Lonigo, da Arzignano, da Celsano, et autres humanistes ‒ dont on peut estimer qu’elle usa de son influence auprès des imprimeurs de la ville et qu’elle finança l’impression de l’ouvrage.
Les pièces préliminaires comprenant lettres et poésies à la louange de l’auteur témoignent des liens qui se tissèrent  à l’époque pour mener à bien cette entreprise.

C’est l’un des écrits antisémites les plus virulents de cette époque, sans doute un élément actif de la vague d’antisémitisme qui se développa dans le courant du XVe siècle à Venise, première ville de l’Italie du Nord, conduisant à une discrimination violente contre sa population juive, et qui se conclura en 1516 par l’érection du mur d’enceinte du ghetto vénitien, le premier ghetto juif de tous les temps.

La Victoire contre les Juifs ne connut aucune impression au XVIe siècle et ne fut réimprimée qu’en 1681 (Kiel), puis 1684 (Giessen), en Allemagne. Quant à Simon de Trente, à qui on dut par la suite plusieurs miracles, il fut canonisé un siècle plus tard et proclamé « saint patron des enfants victimes de tortures » (1588). Il fallut attendre 1965 et Vatican II pour que le cas Simon soit rééxaminé, et Paul VI pour qu'en soit interdit le culte : l’ancienne synagogue de Trente, transformée en église Saint-Simon, fut alors rendue au culte judaïque.

Exemplaire annoté, en reliure de l'époque, dont ne sont conservés que les ais, les nerfs, les tranchefiles, et les fermoirs originaux en cuivre ciselé. Annoté en latin et en hébreu, l'exemplaire fut sans doute acheté rapidement par un membre de la communauté juive et, sans doute par habitude, rangé horizontalement sur le premier plat : il porte le nom de l'auteur et le titre inscrits à l'encre sur le second plat et sur la tranche inférieure.

Voir aussi le lot 31.

Goff B-1264. – ISTC ib01264000. -- HC 4027*. –Pell 3047. – CIBN B-900. – Bod-inc B-588. – BMC VII 1051. – BSB-Ink B-951. – GW 5659.

M. L. King, Venetian Humanism in an Age of Patrician Dominance, 1986, p. 343-344. – C. R. Puglisi et W. L. Barcham, “Bernardino da Feltre, the Monte di Pietà and the Man of Sorrows: Activist, Microcredit and Logo”, in Artibus et Historiae, n° 58, 2008, p. 35-53. – J. S. Grubbs, Provincial families of the Renaissance, 1996, p. 196.


Read Condition Report Read Condition Report

Livres et Manuscrits

|
Paris