283
283
Musset, Alfred de
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE A MME JAUBERT, DATÉE MARDI SOIR [11 AOÛT 1835], 3 PAGES IN-4 (233 X 184 MM), AVEC UN DESSIN ORIGINAL. ADRESSE AUTOGRAPHE ET MARQUES POSTALES SUR LA PAGE 4 DU 12 AOÛT 1835, SOUS CHEMISE DEMI-MAROQUIN NOIR MODERNE.
Estimate
4,0006,000
LOT SOLD. 5,625 EUR
JUMP TO LOT
283
Musset, Alfred de
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE A MME JAUBERT, DATÉE MARDI SOIR [11 AOÛT 1835], 3 PAGES IN-4 (233 X 184 MM), AVEC UN DESSIN ORIGINAL. ADRESSE AUTOGRAPHE ET MARQUES POSTALES SUR LA PAGE 4 DU 12 AOÛT 1835, SOUS CHEMISE DEMI-MAROQUIN NOIR MODERNE.
Estimate
4,0006,000
LOT SOLD. 5,625 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Bibliothèque Romantique R. & B. L.

|
Paris

Musset, Alfred de
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE A MME JAUBERT, DATÉE MARDI SOIR [11 AOÛT 1835], 3 PAGES IN-4 (233 X 184 MM), AVEC UN DESSIN ORIGINAL. ADRESSE AUTOGRAPHE ET MARQUES POSTALES SUR LA PAGE 4 DU 12 AOÛT 1835, SOUS CHEMISE DEMI-MAROQUIN NOIR MODERNE.
L'UNE DES PREMIERES LETTRES DE MUSSET A MADAME JAUBERT.

LETTRE SPIRITUELLE ORNÉE D’UN AMUSANT DESSIN ORIGINAL à l'encre d'une demi-page juste avant la signature. On y voit Alfred de Musset et un ami en habit faire, chapeau bas, la révérence à une dame assise dans un fauteuil qui ne peut être autre que Madame Jaubert dont il fréquentait le salon. Cette dernière, née Caroline d'Alton-Shée (1803-1882), était très liée au poète, qui éprouvait pour elle une amitié tendre et l'avait surnommée la Marraine. Cette amitié se transforma début 1835 en une brève liaison amoureuse, que Musset romancera en 1837 dans sa nouvelle Emmeline et dont la rupture lui inspirera sa Nuit de Décembre. Cette lettre se situe donc peu après cette liaison, qui reprendra un temps, début 1836.

Musset vient de recevoir une lettre de sa correspondante, et il la remercie avec une verve extraordinaire. Dieu soit béni ! vous m'avez écrit une lettre absurde ! s'exclame-t-il, Suit cette charmante rêverie : Quand vous avez écrit, votre fenêtre était ouverte, vos rosiers se dandinaient au vent — vous étiez décoiffée — ou mal coiffée— vous étiez sous quelque impression joyeuse de la chauve-souris qui, quoi qu'en dise Mr Serres, est le chef-d'oeuvre de la création. Et il y avait infailliblement à côté de vous des cirons qui dansaient dans un rayon de soleil ... dorénavant je n'irai vous voir que le matin ... A quoi peut-il la comparer ? ... vous êtes jolie comme un ange — voyons — je vous compare à une perle fine... il y a bien de vous dans une perle — d'abord elles vivent dans l'eau, — ensuite Heine n'a-t-il pas dit quelque part que la poésie est la maladie de l'homme, comme la perle est la maladie du pauvre animal appelé huître. Oui, les perles sont des larmes devenues joyaux, vrais symboles de la poésie. Mais bon — je vous insulte de vous comparer à la poësie — vous valez bien mieux que nos muses. Il parle à ce sujet d'un poème de Delphine Gay (Mme de Girardin), puis compare sa correspondante à Titania, reine des fées, midsummer night's dream, et cite deux vers en anglais, d'une berceuse, en précisant : (decrescendo). Nouvelles de lui-même : je viens de Montmorency, j'ai perdu mes gants dans le lac d'Enghien et mon mouchoir à Andilly. Il termine par une pirouette : Adieu madame ... La première fois que vous sentirez sous votre bonnet lilas une petite divagation prête d'éclore, écrivez-la-moi, je vous en supplie.

Cette lettre est adressée à Mme Jaubert chez Mme la princesse de Belgioioso, à La Jonchère près Ruel [Rueil]. La célèbre Cristina Trivulzio, princesse Belgiojoso (1808-1871), admirée par Balzac, Heine, Liszt et bien d’autres, était l'amie intime de Mme Jaubert. Musset en sera platoniquement épris de 1837 à 1842, et confiera longuement ses peines à Mme Jaubert. Vexé par le refus de la princesse, il se vengea en publiant les stances Sur une morte en 1841.

Correspondance, Cordroc'h-Pierrot-Chotard, PUF, 1985, t. I, pp. 164-165.

Lettre exposée à la Bibliothèque nationale de france en 1957 lors de l’exposition Alfred de Musset, n°126.

Quelques petites restaurations à l’adhésif.


Read Condition Report Read Condition Report

Bibliothèque Romantique R. & B. L.

|
Paris