271
271
Mérimée, Prosper
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE A HECTOR BERLIOZ, DATÉE MERCREDI 18 OCTOBRE [1865], UNE PAGE IN-8 (206 X 135 MM) SUR PAPIER VERGÉ, SOUS CHEMISE DEMI-MAROQUIN NOIR MODERNE.
Estimate
1,0001,500
LOT SOLD. 1,125 EUR
JUMP TO LOT
271
Mérimée, Prosper
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE A HECTOR BERLIOZ, DATÉE MERCREDI 18 OCTOBRE [1865], UNE PAGE IN-8 (206 X 135 MM) SUR PAPIER VERGÉ, SOUS CHEMISE DEMI-MAROQUIN NOIR MODERNE.
Estimate
1,0001,500
LOT SOLD. 1,125 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Bibliothèque Romantique R. & B. L.

|
Paris

Mérimée, Prosper
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE A HECTOR BERLIOZ, DATÉE MERCREDI 18 OCTOBRE [1865], UNE PAGE IN-8 (206 X 135 MM) SUR PAPIER VERGÉ, SOUS CHEMISE DEMI-MAROQUIN NOIR MODERNE.
La relation entre Mérimée et Berlioz semble n’avoir été qu’épisodique. Cette lettre constitue donc un rare témoignage de leurs échanges.

Berlioz, membre de l'institut depuis 1856, avait demandé à Mérimée d'user de ses relations académiques pour lui obtenir la salle du Conservatoire pour un concert. Il s'agissait d'avoir l'accord de Camille doucet (1812-1895), auteur dramatique et tout nouvel académicien, alors tout-puissant directeur de l'administration des théâtres.

Mérimée n'a pu voir qu'avec retard doucet qui était à la campagne ... M. Doucet n'avait aucune connaissance de l'affaire. Suit un résumé de leur conversation : Il m'a dit qu'en principe on refusait toujours la salle du conservatoire parce qu'elle est nécessaire aux cours, mais que si M. Berlioz la demandait pour une fois, on tâcherait de s'arranger, et que pour lui Doucet, il ferait tout ce qui dépendrait de lui pour être utile et agréable à M. Berlioz. Enfin il m'a paru dans les meilleures dispositions.

Correspondance générale, édition de M. Parturier, t. XVI, supplément, p. 88-92.


Read Condition Report Read Condition Report

Bibliothèque Romantique R. & B. L.

|
Paris