255
255
MATURIN, Charles-Robert
BERTRAM, OU LE CHÂTEAU DE SAINT-ALDOBRAND, TRAGÉDIE EN CINQ ACTES. TRADUITE LIBREMENT DE L’ANGLAIS PAR MM. TAYLOR ET CH. NODIER. PARIS, GIDE FILS, LADVOCAT, 1821. IN-8, DEMI-VEAU CERISE, DOS ORNÉ DE FILETS DORÉS ET DE FLEURONS ET FILETS À FROID, TRANCHES MOUCHETÉES (RELIURE DE L’ÉPOQUE).
Estimate
1,0001,500
JUMP TO LOT
255
MATURIN, Charles-Robert
BERTRAM, OU LE CHÂTEAU DE SAINT-ALDOBRAND, TRAGÉDIE EN CINQ ACTES. TRADUITE LIBREMENT DE L’ANGLAIS PAR MM. TAYLOR ET CH. NODIER. PARIS, GIDE FILS, LADVOCAT, 1821. IN-8, DEMI-VEAU CERISE, DOS ORNÉ DE FILETS DORÉS ET DE FLEURONS ET FILETS À FROID, TRANCHES MOUCHETÉES (RELIURE DE L’ÉPOQUE).
Estimate
1,0001,500
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Bibliothèque Romantique R. & B. L.

|
Paris

MATURIN, Charles-Robert
BERTRAM, OU LE CHÂTEAU DE SAINT-ALDOBRAND, TRAGÉDIE EN CINQ ACTES. TRADUITE LIBREMENT DE L’ANGLAIS PAR MM. TAYLOR ET CH. NODIER. PARIS, GIDE FILS, LADVOCAT, 1821. IN-8, DEMI-VEAU CERISE, DOS ORNÉ DE FILETS DORÉS ET DE FLEURONS ET FILETS À FROID, TRANCHES MOUCHETÉES (RELIURE DE L’ÉPOQUE).
Édition originale.

Charles-Robert Maturin, romancier et dramaturge, vicaire de l’église anglicane de Saint-Pierre à Dublin, embarrassait, diton, les critiques du premier quart du XIXe siècle par l’invraisemblance, l’inconséquence et en même temps l’éloquence et la passion tumultueuse de ses ouvrages (Killen, Le Roman terrifiant ou roman noir..., 1967, p. 65). Il fut le dernier représentant anglais de « l’école de la terreur », initiée par Walpole, Radcliffe et Lewis.

Les traducteurs, dans leur préface, parlent de Bertram comme d’un drame effrayant, une digne production du génie morose et farouche, et ajoutent : Ce qu’il y a de déplorable, c’est que cette tragédie angloise est horriblement belle, et si l’on peut s’exprimer ainsi, qu’elle est horriblement morale ; car on ne peut pas se plaindre que le crime n’y reçoive pas sa punition.

Cette préface compte parmi les premiers manifestes du genre romantique.

Longue note biographique de l’époque sur l’auteur, copiée d’une lettre de lord Byron, sur le premier feuillet de garde.


Read Condition Report Read Condition Report

Bibliothèque Romantique R. & B. L.

|
Paris