146
146
Chateaubriand, François-René de
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE A LAURE DE COTTENS, DATÉE 24 MARS 1835. 4 PAGES IN-8 (200 X 156 MM), TRACES DE PLIURES, SOUS CHEMISE DEMI-MAROQUIN NOIR MODERNE.
Estimate
1,0001,500
LOT SOLD. 1,250 EUR
JUMP TO LOT
146
Chateaubriand, François-René de
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE A LAURE DE COTTENS, DATÉE 24 MARS 1835. 4 PAGES IN-8 (200 X 156 MM), TRACES DE PLIURES, SOUS CHEMISE DEMI-MAROQUIN NOIR MODERNE.
Estimate
1,0001,500
LOT SOLD. 1,250 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Bibliothèque Romantique R. & B. L.

|
Paris

Chateaubriand, François-René de
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE A LAURE DE COTTENS, DATÉE 24 MARS 1835. 4 PAGES IN-8 (200 X 156 MM), TRACES DE PLIURES, SOUS CHEMISE DEMI-MAROQUIN NOIR MODERNE.
Lettre d'un Chateaubriand âgé (67 ans) et désabusé. L'écrivain terminait alors la rédaction des Mémoires d'Outre-Tombe, dont il avait déjà fait, l'année précédente, des lectures de la première partie chez son amie Mme récamier. Laure de Cottens (1788-1867), fille d'une cousine germaine de Benjamin Constant, était également amie de cette dernière. Elle aida les Chateaubriand à se loger à Lausanne en 1826 et les revit souvent à Lausanne, Genève ou dans sa propriété des Bégnins.

Il apprécie vivement les lettres que lui adresse sa correspondante : ... Elles sont bonnes, élevées et nobles comme vous. Puis : Je sais ce qu'il en coûte de quitter les lieux que l'on a aimés et soignés de ses propres mains. Mais la vie est un si perpétuel sacrifice que le mieux est de ne lui rien disputer et de la laisser nous emporter tout ce qu'elle nous dérobe chaque jour... Je veux toujours aller mourir hors de France.... Il s'affirme détaché de tout : Je ne m'occupe plus de politique ; je crois à une grande transformation sociale dont ni moi ni les générations qui me suivront ne verront la fin. Alors j'ai cessé de me débattre contre les décrets de la Providence. Je n'ai plus de patrie car la patrie est au lieu où l'on a des parents, des amis, des foyers paternels, et je n'ai plus rien de tout cela.... Il aimerait tant revoir sa correspondante et faire encore avec vous des promenades solitaires. Nous parlerons du passé qui fut meilleur et de l'avenir meilleur encore car il sera avec Dieu ... Il souhaite enfin que cette lettre soit pour son amie une petite consolation.

Correspondance générale, Gallimard, 2015, t. IX, n°594.


Read Condition Report Read Condition Report

Bibliothèque Romantique R. & B. L.

|
Paris