125
125
Hergé (1907-1983) Tintin, Les bijoux de la Castafiore
Estimate
150,000180,000
LOT SOLD. 183,000 EUR
JUMP TO LOT
125
Hergé (1907-1983) Tintin, Les bijoux de la Castafiore
Estimate
150,000180,000
LOT SOLD. 183,000 EUR
JUMP TO LOT

Details & Cataloguing

Bande Dessinée

|
Paris

Hergé (1907-1983) Tintin, Les bijoux de la Castafiore
Crayonné de la planche 25

(Casterman - 1963)

Voir les crayonnés d’Hergé, c’est découvrir le talent d’un auteur dans ce qu’il a de plus brut, le génie à l’oeuvre. Cette planche crayonnée est donc une pièce exceptionnelle. Elle l’est d’autant plus qu’elle appartient à un album « en marge » de la série, considéré comme un chef d’œuvre par certains, assurément particulier dans la bibliographie de Tintin, Les bijoux de la Castafiore. Elle est aussi exceptionnelle en raison de la dédicace réalisée à l’encre par Hergé, une dédicace adressée à un autre auteur, également scénariste, essayiste et romancier, François Rivière. En 1976, alors qu’il exerce encore davantage le métier de journaliste et de critique littéraire que celui de conteur, Rivière publie chez Glénat l’un des tout premiers ouvrages sur "L’école d’Hergé », analysant l’influence d’une école marquée par Hergé lui-même mais aussi Jacobs, Martin et De Moor, alliant une forme dessinée novatrice à une exigence littéraire. C’est sans doute pour cette admiration de ce qui ne s’appelle pas encore la ligne claire que le père de Tintin lui fait ce très beau cadeau à l’époque.


Crayon et encre (pour la dédicace) sur papier
37 x 50,10 cm
Read Condition Report Read Condition Report

Bande Dessinée

|
Paris