63
63
Delacroix, Eugène

[Dessin original : portrait de Sidi Ettayeb Biaz].
(vers 1837-1838 ?).

SMALL AND POWERFUL PORTRAIT SHOWING DELACROIX’S VIVACIOUSNESS AND THE PUGNACITY OF HIS STYLE.
前往
63
Delacroix, Eugène

[Dessin original : portrait de Sidi Ettayeb Biaz].
(vers 1837-1838 ?).

SMALL AND POWERFUL PORTRAIT SHOWING DELACROIX’S VIVACIOUSNESS AND THE PUGNACITY OF HIS STYLE.
前往

拍品詳情

100 Books, Manuscripts, Documents and Objects from the Pierre Leroy Collection

|
巴黎

Delacroix, Eugène

[Dessin original : portrait de Sidi Ettayeb Biaz].
(vers 1837-1838 ?).

SMALL AND POWERFUL PORTRAIT SHOWING DELACROIX’S VIVACIOUSNESS AND THE PUGNACITY OF HIS STYLE.

Plume et encre brune sur papier, 124 x 112 mm.
Cachet rouge de l’atelier aux initiales « E.D. » à l’angle inférieur droit (L838a).
Quelques minimes taches.


參閱狀況報告 參閱狀況報告

相關資料

Sidi Ettayeb « Amin » Biaz, administrateur de la Douane de Tanger, était chargé par le sultan de mener les négociations préliminaires avec les missions étrangères qu’il accompagnait parfois – comme ce fut le cas avec celle de Mornay – jusqu’à la capitale pour les audiences officielles accordées par le souverain marocain. Delacroix en parle dans ses carnets dès le premier jour de son arrivée (26 janvier 1832) : « L’administrateur de la douane appuyé sur son coude : le bras nu si je m’en souviens. Hajik très ample sur la tête. Turban blanc au-dessous étoffe amarante qui pendait sur la poitrine. Burnous bleu foncé croisant naturellement sur la poitrine le capuchon non-mis – les jambes croisées. ». Le peintre en a exécuté un portrait dans l’album élaboré en 1837 pour être offert au comte de Mornay (cette aquarelle est aujourd’hui conservée au Musée du Louvre). Un autre dessin à la mine de plomb du visage de Biaz, est extrait de l’album dit « du baron Vitta », publié à Paris en 1928. Dans son journal, le 4 mars 1832, Mornay note : « L’Empereur ordonne en outre au Directeur de la Douane, l’Amin Biaz, de se rendre à Mequinez. On croit généralement que ce fonctionnaire sera désigné pour traiter sous les yeux de son souverain les affaires en litige. Son fanatisme bien connu et les services signalés rendus à son gouvernement lors de la dernière révolte des Oudayas donnent à ce Biaz un grand crédit. Astucieux autant qu’un Maure peut l’être, et c’est beaucoup, on le charge dans presque toutes les occasions, de négocier avec les européens. »

100 Books, Manuscripts, Documents and Objects from the Pierre Leroy Collection

|
巴黎