20
20

PROVENANT DE LA COLLECTION ANDRÉ LEVEL

Jean Metzinger
PAYSAGE TROPICAL
前往
20

PROVENANT DE LA COLLECTION ANDRÉ LEVEL

Jean Metzinger
PAYSAGE TROPICAL
前往

拍品詳情

Impressionist and Modern Art

|
巴黎

Jean Metzinger
1883 - 1956
PAYSAGE TROPICAL

signé Metzinger (en bas à droite)


huile sur toile


89,5 x 62,7 cm
35 1/4 x 24 5/8 in.
Peint vers 1906-07.
參閱狀況報告 參閱狀況報告

L'authenticité de cette œuvre a été confirmée par Bozena Nikiel.

相關資料

signed 'Metzinger' (lower right), oil on canvas. Painted circa 1906-07.

Paysage tropical appartient au petit groupe de compositions de Jean Metzinger alliant une technique purement divisionniste à une palette fauve. Par cette série de tableaux, qui comprend notamment Paysage coloré aux oiseaux exotiques (Musée d'Art moderne de la Ville de Paris) ou Deux nus dans un paysage exotique (fig. 1), le jeune artiste répondait à la nouvelle peinture, toute en couleurs pures et en touches généreuses, du cercle de peintres rassemblés autour de Matisse qui avait fait scandale lors du Salon d'Automne de 1905, parmi lesquels Braque et Vlaminck, que le critique Louis Vauxcelles avait alors qualifié de fauves. Au début de sa carrière, Jean Metzinger explore plusieurs voies successives pour atteindre la "poésie chromatique" qu'il recherche. Ayant rejoint en 1904 le groupe des Néoimpressionnistes dirigés par Henri-Edmond Cross, il utilise ici la technique du divisionnisme, juxtaposant les touches de couleurs sans jamais les superposer, et associant à chacune des couleurs une fonction symbolique. Metzinger resterait fidèle à cette esthétique, réclamant une grande clarté de composition et une extrême rigueur dans le placement des petits cubes de couleurs, jusqu'en 1909 et sa rencontre avec Albert Gleizes et Robert Delaunay. Deux ans plus tard, fort d'une technique parfaite, manifeste dès ce lumineux Paysage tropical, Jean Metzinger renouvellerait son inspiration en la tournant cette fois-ci du côté de "l'exotisme de la vie parisienne" : le Cubisme était né.


Paysage tropical is one of a small group of compositions by Jean Metzinger which combine pure divisionism with a Fauve palette.  In this series of works, which notably includes Paysage coloré aux oiseaux exotiques (Musée d'Art moderne de la Ville de Paris) and Deux nus dans un paysage exotique (fig 1), the young artist addressed the new emerging genre of painting featuring pure colours and generous brush strokes, pioneered by Matisse and his circle including Braque and Vlaminck, that had caused such controversy at the 1905 Salon d'Automne, when the critic Louis Vauxcelles first labelled them fauves.  At the start of his career Jean Metzinger experimented with many varied techniques in order to obtain the 'chromatic poetry' that he so desperately craved.  Having joined Henri-Edmond Cross and his fellow Neo-impressionists in 1904, here he uses the Divisionist technique of juxtaposing dots of colour without ever superimposing them, and giving each colour a symbolic function.  Metzinger would remain faithful to this aesthetic, striving for clarity of composition and a painstakingly rigorous arrangement of little cubes of colour, until he met Albert Gleizes and Robert Delaunay in 1909. Two years later, having perfectly mastered this technique, as is evident from this luminous Paysage tropical, Jean Metzinger would seek a new source of inspiration, this time turning towards the "exoticism of Parisian life": and thus Cubism was born.

Impressionist and Modern Art

|
巴黎