95
95
Satie, Erik
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À PAUL DUKAS, DATÉE ARCUEIL, LE 24 AOÛT 1915. 
前往
95
Satie, Erik
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À PAUL DUKAS, DATÉE ARCUEIL, LE 24 AOÛT 1915. 
前往

拍品詳情

Bibliothèque R. et B. L. Autographes et Manuscrits XIXe et XXe Siècles

|
巴黎

Satie, Erik
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À PAUL DUKAS, DATÉE ARCUEIL, LE 24 AOÛT 1915. 
2 pages in-12 (174 x 110 mm), enveloppe autographe, sous chemise demi-maroquin rouge moderne.


Satie déplore le manque de renouveau de la musique française
.

J’ai touché cent francs aux Beaux-Arts, en juillet dernier [...] J’avoue que sur cette somme, il m’a été impossible de prélever le moindre louis pour le placer à la Caisse d’Epargne. Cet instrument de percussion, d’une valeur sonore si appréciée des dilettanti, ne figure pas dans ma batterie. J’en connais les nombreuses ressources, mais je ne sais pas l’écrire, et je n’en joue que d’un seul doigt [...] merci, Bon Monsieur, de tout ce que vous faites pour un homme bien peu sympathique mais peu méchant [...]. Il partage l’opinion de Dukas sur la guerre, qu’il compare curieusement ici à une polyphonie : En effet, les Russes entendent mal ; leur orchestre est diablement creux. Mais combien les Allemands ont le sentiment de la tonalité ! J’admire l’ingéniosité précise de leurs développements tout beethovéniens. Et il ajoute ironiquement : Quant aux bons Alliés — les pauvres ! — ils en sont encore à Berlioz, et ils Charpentisent misérablement. De plus ils ont l’air de journalistes, ce qui n’est pas très fort.

Correspondance presque complète, éd. O. Volta, Fayard/IMEC, 2000, n° CCLXXXVII.


參閱狀況報告 參閱狀況報告

Bibliothèque R. et B. L. Autographes et Manuscrits XIXe et XXe Siècles

|
巴黎