93
前往
前往

拍品詳情

Livres et Manuscrits

|
巴黎

Colette -- André Dunoyer de Segonzac
LA TREILLE MUSCATE. [AIMÉ JOURDE, 1932.]
Grand in-4 (328 x 25 mm). Maroquin cyclamen, plats et dos parcourus de filets courbes dorés au milieu desquels "jouent librement" des grappes de raisin formées de points mosaïqués de divers tons de rose et des étoiles au palladium, dos avec le titre, les noms de l'auteur et de l'artiste en lettres or, tranches dorées sur témoins, doublure et gardes de veau rose ornées d’un semé d’étoiles au palladium et de points dorés, chemise et étui assortis (Paul Bonet, 1955).
Dos de l’étui légèrement insolé, étui un peu frotté.

Exemplaire avec suite, enrichi d’un dessin original dans une belle reliure "à la treille" de Paul Bonet.

Édition originale, illustrée par Dunoyer de Segonzac de 36 eaux-fortes originales dont 13 hors-texte, gravées par l'artiste dans la maison de Colette à Saint-Tropez. Tirage limité à 165 exemplaires sur hollande van Gelder (n° 75) auquel on a ajouté une suite d’un état des planches sur hollande (habituellement réservée aux exemplaires 21 à 50).

La Treille Muscate est le nom de la maison que Colette acheta en novembre 1925 à Saint-Tropez et doit son nom aux vignes en friche qui envahissaient le jardin. Le livre est un hymne au vin, aux fleurs, à la mer, à la Provence et, en définitive, au bonheur de vivre.

André Dunoyer de Segonzac possédait lui aussi une maison à Saint-Tropez et se lia naturellement à sa voisine. C’est dans la maison de Colette qu’il a gravé ces planches. Si le livre est considéré comme un des plus beaux illustrés de la période, c’est certainement en raison de cette proximité, de cette complicité. L’artiste ne répond pas à une commande, il dessine simplement ce qu’il a sous les yeux, en toute liberté : le jardin, la maison, la terrasse, une table mise, une grappe de raisin, le chien de Colette couché, son chat s’aventurant sur une table et aussi de très beaux portraits de l’écrivain.

Le dessin original, à l’encre et monté en tête de l’exemplaire, représente une vue générale de la maison.

[On joint :]
Colette. Lettre autographe signée à une amie (4 p. in-4, papier bleu à en-tête de la Treille Muscate, montées en tête du volume). Belle lettre se décrivant telle qu’elle est en Provence : "Des bras noirs, des jambes noires (mettons couleur fauteuil-de-cuir-de-hall-de-palace-hôtel), un foulard jaune au cou, un chapeau en papier tressé blanc, vous me voyez telle que je suis"Suit une description de la nuit tropézienne, entre fraîcheur et chaleur. Lettre en parfait accord avec le livre.

Référence : Carnets, n° 1119.


參閱狀況報告 參閱狀況報告

Livres et Manuscrits

|
巴黎