49
49
Rops, Félicien
8 LETTRES AUTOGRAPHES SIGNÉES À EDMOND LAMBRICHS, DONT UNE ILLUSTRÉE. PARIS, 1875-1880.
前往
49
Rops, Félicien
8 LETTRES AUTOGRAPHES SIGNÉES À EDMOND LAMBRICHS, DONT UNE ILLUSTRÉE. PARIS, 1875-1880.
前往

拍品詳情

Livres et Manuscrits

|
巴黎

Rops, Félicien
8 LETTRES AUTOGRAPHES SIGNÉES À EDMOND LAMBRICHS, DONT UNE ILLUSTRÉE. PARIS, 1875-1880.
22 p. in-8 (218 x 135, 175 x 111 mm), un feuillet à l’en-tête de la Société Internationale des Aqua-Fortistes à Bruxelles. Signées "Féli" ou "Félicien".

Correspondance amicale et artistique à son ami le peintre Edmond Lambrichs, à propos notamment de la Société Internationale d’Aquafortistes.

Exilé à Paris après la séparation d’avec sa femme Charlotte, Rops donne des nouvelles de sa mauvaise santé, il a souffert d’une douloureuse crise de goutte, et de son affaissement moral, isolé et broyant du noir. Il n’est pas sûr du tout de vouloir revenir à Bruxelles : "Je suis disposé à quitter mon atelier de la rue Lefrancq dès que j’en aurais trouvé un qui ne me coutât pas aussi cher […] l’atelier & la maison sont très convenables & je crois que cela fera très bien ton affaire. Je voudrais t’y voir installé". Il entretient son ami de la Société des Aquafortistes qui est pour lui désormais un but et de l’édition des albums de la Société. Il envisage de revenir à Bruxelles pour s’en occuper : "Il y a des choses que l’on ne fait pas par correspondance. Laisse-moi te dire d’abord que je n’y comprends rien : on ne m’a rien envoyé, ni prospectus, ni épreuves de mes formules d’abonnement, ni exemplaires de la publication". Il reconnait être un mauvais directeur, mais "je me suis trouvé au début de la publication dans des circonstances exceptionnelles […] Quant aux planches j’en ai fait plus que tout autre & je devais en faire plus que tout autre. Et j’en ferai encore !"
Rops cite certaines de ses gravures, comme "La Délicarlienne", "La Laponne", "la Fileuse" et "La Bergère" [Les Champs] d’après Millet ou "L’Affuteur", ainsi que le projet d’illustration, resté inachevé, des œuvres d’Alfred de Musset : "Je viens de signer un beau contrat de deux ans avec Lemerre pour l’illustration des œuvres de Musset […] c’est beau à faire, mais terriblement difficile […] Voilà un an que Lemerre cherche un dessinateur pour lui faire son Musset, ils ont tous refusé. Moi j’ai accepté ! tant pis pour moi ! Cela m’a fait dix ennemis du coup ici. Tant mieux les ennemis cela fait engraisser !". Il dessine l’ébauche d’une page de titre représentant la silhouette d’une jeune femme avec deux titres de pièces de Musset.
Les trois lettres de 1880 concernent la succession de leur ami commun, le peintre Louis Dubois dont les toiles auraient triplé de valeur après son décès, et Rops qui en possède certaines, dont Les Cigognes et La Table de jeu, envisage de les proposer au gouvernement belge. Il envoie à Edmond la quittance que doit lui signer Camille Van Camp, trésorier de la Société, pour la vente de deux tableaux de Dubois.
Parmi les noms cités par Rops, ceux des peintres Louis Artan, Alfred Verwée, Charles Goethals – qu’il traite de grand dadais méritant une volée de bois vert - Henri Liesse ou Louis Dubois et Camille Van Camp donc, ainsi que ceux de l’imprimeur Callewaert et de sa fille Octavie, de la comtesse de Flandre, présidente d’honneur de la S.I.A. ou encore celui de l’éditeur Poulet-Malassis.

[On joint :]
Verboeckhoven, Eugène. Lettre autographe signée à Louis Lambrigh [sic, le collectionneur L. Lambrichs]. 29 avril 1838. Il vient d’être reçu à la Société des Beaux-arts. – Reçu autographe signé, au même, "pour un étoffage mis dans un tableau de Delvaux". Bruxelles 24 décembre 1838.
Groux, Charles de. Lettre autographe signée à Edmond Lambrichs. Anvers 31 juillet 1850 (3 p. in-8, avec adresse, timbres et marque postale).
Goethals, Charles. Lettre autographe signée à un ami. Jeudi soir (4 p. in-8). A propos d’un rendez-vous à l’atelier de Rops, rue de l’association.
Smits, Eugène. Billet autographe signé à Edmond Lambrichs. Dimanche 7 juillet (1 p. in-12).
Rops-Polet de Faveau, Charlotte. Lettre autographe signée à une amie. Thozée, non datée (4 p. in-8), parlant notamment du fils qu'elle eut avec Rops (Paul, né en 1858).

 


參閱狀況報告 參閱狀況報告

Livres et Manuscrits

|
巴黎