184
184
Reinach, Joseph
LES DEUX FRONTS. MANUSCRIT AUTOGRAPHE SIGNÉ, [17 DÉCEMBRE 1916]. — [ET :] HISTOIRE DE DOUZE JOURS (23 JUILLET-3 AOÛT 1914). PARIS, FÉLIX ALCAN, 1917.
前往
184
Reinach, Joseph
LES DEUX FRONTS. MANUSCRIT AUTOGRAPHE SIGNÉ, [17 DÉCEMBRE 1916]. — [ET :] HISTOIRE DE DOUZE JOURS (23 JUILLET-3 AOÛT 1914). PARIS, FÉLIX ALCAN, 1917.
前往

拍品詳情

Livres et Manuscrits

|
巴黎

Reinach, Joseph
LES DEUX FRONTS. MANUSCRIT AUTOGRAPHE SIGNÉ, [17 DÉCEMBRE 1916]. — [ET :] HISTOIRE DE DOUZE JOURS (23 JUILLET-3 AOÛT 1914). PARIS, FÉLIX ALCAN, 1917.
Reinach, historien et journaliste, dans la tourmente de la première guerre mondiale.

Les Deux Fronts. Manuscrit. 5 p. in-4 (270 x 210 mm), découpées et remontées par onglets pour l’impression, avec annotations de typographie au crayon bleu, recollées et montées en un volume petit in-folio, cartonnage de papier décoré.
Dos du volume usagé avec petits arrachements de papier.
Manuscrit signé du pseudonyme "Polybe", déjà utilisé par Reinach durant l’affaire Dreyfus, dont il avait été l'un des premiers et plus farouches défenseurs.

Avec un envoi autographe signé : "À ma petite fille Françoise. R. Nov. 1918", au feuillet de garde du volume.

Reinach met ici en parallèle deux combats, celui se déroulant sur le "Front de la Seine" avec ses querelles politiques et parlementaires, et celui sur la Meuse, occasion pour le journaliste de décrire les opérations militaires en Haute-Marne après deux ans et demi de guerre. On retrouve la virulence acide déjà déployée par Reinach pour défendre la cause du capitaine Dreyfus : il dénonce les ambitions mesquines et égoïstes de certains parlementaires et les discours interminables, puis se réjouit des avancées françaises aux alentours de Louvemont : "Un immense rideau de feu à la place de la colonne de feu qui précédait au désert le peuple en marche de Moïse. Abrutis et décimés déjà par le furieux bombardement, les Allemands ont été assez manifestement surpris par la soudaineté et la violence de nos attaques d'infanterie. […] Voilà, aux propositions allemandes, au piège allemand, la réponse de l'armée de Verdun. Ce ne sera pas la seule".

Histoire de douze jours. Origines diplomatiques de la guerre de 1914-1917. Paris, Félix Alcan, 1917.
Fort in-8 (243 x 160 mm). Demi-chagrin rouge, dos à nerfs, filets dorés et à froid et roulettes dorées, tête dorée sur témoins, couverture (Reliure de l’époque).
Dos passé, petites taches.

Édition originale sur grand papier. Exemplaire en partie non coupé.

Reinach a rassemblé toutes les pièces et documents diplomatiques officiels communiqués par les gouvernements belligérants durant l’été 1914, et si "l’impartialité de l’historien commence et finit aux faits", il veut faire apparaître la volonté allemande d’agression et contredire les propos de l'empereur Guillaume II, affirmant "n'avoir pas voulu ça", alors que des millions de vies humaines ont déjà été fauchées.

Discours prononcé le 14 janvier 1906 à la Cérémonie commémorative des Jardies au nom de la "Société Gambetta". Paris, Eugène Fasquelle, 1906.
In-8 (193 x 285 mm). Broché, à toutes marges. Couverture détachée, marges brunies.

Exemplaire nominatif sur Hollande.

Envoi autographe signé, pour "Henriette Joseph Reinach her old husband. R".

En 1881-1882, Reinach avait été chef du cabinet de Gambetta, alors Président du Conseil et propriétaire de la maison des Jardies quelques quarante ans après Balzac.


參閱狀況報告 參閱狀況報告

Livres et Manuscrits

|
巴黎