122
122
ÉLUARD, PAUL
RIENS POÉTIQUES (HUMOUR FRANÇAIS). POÈME AUTOGRAPHE, SIGNÉ "DENIS DONNE". [FIN 1944 OU DÉBUT JANVIER 1945].
前往
122
ÉLUARD, PAUL
RIENS POÉTIQUES (HUMOUR FRANÇAIS). POÈME AUTOGRAPHE, SIGNÉ "DENIS DONNE". [FIN 1944 OU DÉBUT JANVIER 1945].
前往

拍品詳情

Livres et Manuscrits

|
巴黎

ÉLUARD, PAUL
RIENS POÉTIQUES (HUMOUR FRANÇAIS). POÈME AUTOGRAPHE, SIGNÉ "DENIS DONNE". [FIN 1944 OU DÉBUT JANVIER 1945].
Une p. in-4 (300 x 194 mm), papier quadrillé. Trous de classeur dans la marge.

Onze "formulettes" aux accents surréalistes, signées de l’un des pseudonymes d'Éluard dans la clandestinité.

"I. C'est à la pointe de l'épée que l'œuf s'est posé. II. Les francs-papier luttaient. III. Tiens ! un chien ! IV. En venant vous voir, j'ai senti par trois fois l'odeur des gaufres"…

Numérotées en chiffres romains de I à XII, sans le VIII, elles ont été publiées dans la revue Labyrinthe (n° 4, 15 janvier 1945), sous le titre "Description chimique d'un être de raison".

Références : Œuvres poétiques, II, p. 1375.

[On joint :]
Lettre autographe signée à sa chère Suzanne. 19 décembre 1945. Une p. in-16 (148 x 128 mm), papier bleuté. Signé "Paul". Il accuse réception de deux paquets et redemande l’adresse de Tita [Edita Hirschowa] et des Van Hecke.
Lettre autographe signée à un éditeur. 4 janvier 1949. 1 p. in-4 (268 x 208 mm). Signée "Paul Eluard". Il autorise la publication de son poème Nous ne vous chantons pas [extrait des Sept poèmes d'amour en guerre] avec la musique de Georges Auric et indique le montant de ses droits d’auteurs.

Référence : Œuvres complètes I, note p. 1621.

"Riens poétiques
(Humour français)

I. C'est à la pointe de l'épée que l'œuf s'est posé.
II. Les francs-papier luttaient.
III. Tiens ! un chien !
IV. En venant vous voir, j'ai senti par trois fois l'odeur des gaufres.
V. Avant et depuis qui nul n'a su.
VI. Ouah ! L'éventail est éventé.
VII. Inventée, animée, appliquée, étonnée, élaguée, étalée, étoilée, déroutée, la fin est loin. 
IX. Allégories, tissez ces guerres inimitables.
X. Des oiseaux chantent dans les fruits.
XI. Manger et avoir du courage.
XII. La supériorité des hauteurs, la minutie des détails, un ciel bien imité et un homme naturel .

Lettre 1): Chère Suzanne, J'ai bien reçu les deux paquets et je vous remercie bien vivement. Je crains que tu n'aies pas reçu ma première lettre dans laquelle je te demandais l'adresse de Tita et celle des Van Hecke. J'en suis pressé, car je ne voudrais pas passer pour un goujat. Fais à François mes meilleurs amitiés. Embrasse Luc très affectueusement pour nous, comme nous t'embrassons, Paul. Un beau sourire à Mamzelle".

Lettre 2). Monsieur, je vous autorise bien volontiers à publier avec la musique de Georges Auric, mon poème "Nous ne vous chantons pas". Le montant de mes droits s'élèverait à 3.500 frs. Je vous serais obligé par ailleurs de bien vouloir m'envoyer trois exemplaires justificatifs. Veuillez agréer, Monsieur, l'assurance de ma parfaite considération.


參閱狀況報告 參閱狀況報告

Livres et Manuscrits

|
巴黎