231
前往
前往

拍品詳情

馬索·里維埃收藏

|
巴黎

Jarre en terre cuite, Mambila, Cameroun
MAMBILA TERRACOTTA JAR, CAMEROON

來源

Francis Mazières (1924-1994), Paris
Collection Marceau Rivière, Paris, acquis ca. 1990

展覽

La Flèche, Château des Carmes, Arts Ancestraux du Cameroun, 8 - 30 janvier 1995
Paris, Musée Dapper, Réceptacles, 23 octobre 1997 - 30 mars 1998
Paris, Musée Dapper, Animal, 11 octobre 2007 - 20 juillet 2008

出版

Rivière, Arts Ancestraux du Cameroun, 1995, p. 30, n° 47
Falgayrettes-Leveau, Réceptacles, 1997, p. 148-149
Falgayrettes-Leveau, Animal, 2007, p. 262-263

相關資料

Cette jarre-oiseau illustre parfaitement la tradition ancestrale de production de récipients en terre cuite dans la région du Grassland. Extrêmement rare en raison de son iconographie anthropozoomorphe - l’homme et l’animal fusionnant en une figure unique épousant les courbes de la jarre – elle témoigne du rôle du monde animal dans les cultes pratiqués dans cette aire culturelle. En effet, certains membres de la communauté « sont réputés posséder le pouvoir de se transformer en animal, tantôt pour exercer la sorcellerie tantôt pour la combattre, ou bien encore parce que ce pouvoir est emblématique de statuts importants » (Falgayrettes-Leveau, Animal, 2007, p. 262-263).

Dépassant les simples considérations utilitaires, l’artiste procède à une recherche esthétique poussée comme en témoigne par exemple l’attention portée à la partie inférieure du bec d’oiseau qui devient l’anse du récipient. L’expressivité exacerbée de la figure, caractéristique de l’art mambila, est ainsi appuyée par un dynamisme visuel saisissant reposant sur un mouvement sinusoïdal : les yeux semblant jaillir de la cavité orbitale concave font écho à la partie supérieure du bec créant un jeu de courbes et contre-courbes qui s’appuie sur la rondeur de la panse de la jarre et l’élancement du col.

馬索·里維埃收藏

|
巴黎