56
56
Corbière, Tristan
LES AMOURS JAUNES. PARIS, LIBRAIRIE DU XIXE SIÈCLE, GLADY FRÈRE, 1873.
前往
56
Corbière, Tristan
LES AMOURS JAUNES. PARIS, LIBRAIRIE DU XIXE SIÈCLE, GLADY FRÈRE, 1873.
前往

拍品詳情

R. & B. L. 藏書閣珍藏第七部分 十九世紀下半葉(1840–1898年)善本——初版-評論-親筆簽名信及手稿

|
巴黎

Corbière, Tristan
LES AMOURS JAUNES. PARIS, LIBRAIRIE DU XIXE SIÈCLE, GLADY FRÈRE, 1873.
In-12, maroquin vert, double encadrement de filets à froid, fer doré aux angles, dos orné d’un fer doré répété, dentelle intérieure dorée, non rogné, couverture, étui (Canape)

Édition originale du seul recueil poétique publié de Tristan Corbière.

En frontispice, autoportrait gravé à l’eau-forte par l’auteur qui s’est représenté dans son costume de forçat, appuyé à un mat de navire, avec à ses pieds le fameux chapeau qui lui avait servi pour implorer les passants dans les rues de Gênes (cf. Martineau, Tristan Corbière, 1905, p. 74).

Les Amours jaunes ne rencontrèrent aucun succès à l’époque. C’est à la plume de Verlaine que l’on doit la découverte de ce jeune homme décédé à l’âge de 30 ans et de l’ensemble de son Œuvre poétique. Verlaine le classa parmi ses poètes maudits : Les Amours jaunes, dit Verlaine, est une œuvre unique [...] où Villon et Piron se complairaient à voir un rival souvent heureux, – et des plus illustres d’entre les vrais poètes contemporains un maître à leur taille, au moins ! [...] Quel Breton bretonnant de la bonne manière ! (Les Poètes maudits, 1884).

Sortie des presses des frères Glady, l’édition fit l’objet d’un tirage unique, de luxe, à 490 exemplaires, tous sur papier de Hollande à l’exception de 9 sur un papier de couleur jonquille.

Un des 9 rarissimes exemplaires imprimés sur papier jonquille.

Très précieux exemplaire, nominatif pour le « paternel ». Il porte en haut de la page de titre cette mention imprimée : Exemplaire de M. Edouard Corbière.

Édouard Corbière (1793-1875), dit Corbière l’ancien, auteur de romans maritimes (dont le Négrier), joua un rôle important dans la publication des Amours jaunes puisque c’est lui qui en assuma la totalité des frais. C’est d’ailleurs à son père que Tristan Corbière dédia cet ouvrage.

Bien que signée de Canape, la reliure a été exécutée à une date postérieure, sans doute dans les années 1950.


參閱狀況報告 參閱狀況報告

R. & B. L. 藏書閣珍藏第七部分 十九世紀下半葉(1840–1898年)善本——初版-評論-親筆簽名信及手稿

|
巴黎