34
34
Baudelaire, Charles
RICHARD WAGNER ET TAHNHAUSER À PARIS. PARIS, E. DENTU, 1861.
前往
34
Baudelaire, Charles
RICHARD WAGNER ET TAHNHAUSER À PARIS. PARIS, E. DENTU, 1861.
前往

拍品詳情

R. & B. L. 藏書閣珍藏第七部分 十九世紀下半葉(1840–1898年)善本——初版-評論-親筆簽名信及手稿

|
巴黎

Baudelaire, Charles
RICHARD WAGNER ET TAHNHAUSER À PARIS. PARIS, E. DENTU, 1861.
Plaquette in-12, bradel cartonnage papier tourniquet, dos lisse, pièce de titre noire en long, non rogné, couverture (Reliure de la fin du XIXe siècle).

Édition originale.

Exemplaire de Félix Bracquemond (1821-1867), avec cet envoi autographe au crayon sur le faux-titre :

à M. Bracquemond,
Témoignage d’Amitié
C.B.

Félix Bracquemond, qui travaillait notamment pour Poulet-Malassis, exécuta à l’eau-forte le portrait de Baudelaire pour la seconde édition des Fleurs du Mal (1861).

Comme l’écrivain, il fréquentait à Paris le salon de Madame Paul Meurice, musicienne accomplie et wagnérienne, qui jouait souvent du piano à ses invités. Dans une lettre adressée à Baudelaire vers 1865, celle-ci nous renseigne sur les goûts musicaux de ses amis, notamment de Bracquemond : En musique, chacun, ici, a son adoration ; dame ! je fais ce que je peux : à Manet, il faut Haydn ; Beethoven à Bracquemond ; Haendel à Champfleury ; Fantin lui-même a son Dieu : Schumann. Venez, et je joue Wagner (citée par Eugène Crépet dans son étude sur Charles Baudelaire, 1906, p. 410).

Provenance intéressante. On peut penser que Baudelaire a offert cet exemplaire à Bracquemond, non pour le remercier de son portrait gravé

pour Les Fleurs du Mal, paru trois mois avant cet ouvrage sur Wagner, mais pour combler le mélomane.


參閱狀況報告 參閱狀況報告

R. & B. L. 藏書閣珍藏第七部分 十九世紀下半葉(1840–1898年)善本——初版-評論-親筆簽名信及手稿

|
巴黎