291
291
Verlaine, Paul
ET MAINTENANT, AUX FESSES ! POÈME AUTOGRAPHE ET LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE, DATÉE PARIS, LE 27 XBRE 1891.
前往
291
Verlaine, Paul
ET MAINTENANT, AUX FESSES ! POÈME AUTOGRAPHE ET LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE, DATÉE PARIS, LE 27 XBRE 1891.
前往

拍品詳情

R. & B. L. 藏書閣珍藏第七部分 十九世紀下半葉(1840–1898年)善本——初版-評論-親筆簽名信及手稿

|
巴黎

Verlaine, Paul
ET MAINTENANT, AUX FESSES ! POÈME AUTOGRAPHE ET LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE, DATÉE PARIS, LE 27 XBRE 1891.
1 page in-8 (204 x 133 mm) et 1 page in-18 (134 x 103 mm), à l’encre brune sur papier quadrillé, sous chemise demi-maroquin noir moderne.

Publié en 1893 dans Odes en son honneur chez Léon Vanier, ce poème de 77 vers, au titre explicite, chante d’une manière crue les plaisirs de la chair. Le poème prend l’aspect d’une litanie, dans laquelle Verlaine célèbre en les décomposant les différentes parties du corps d’une femme — de sa compagne — que le poète peut posséder verbalement :

 

Je me dresse, et je presse,
Et l’une et l’autre fesse
Dans mes heureuses mains.

Le poème prend aussi la forme d’une adoration sacrée, par exemple dans cette strophe :

Mais avant la cantate
Que mes âme et prostate
Et mon sang en arrêt
Vont dire à la louange
De son cher Cul que l’ange
Gabriel satûrait
Puis il l’adorerait,

Une variante au v. 20 : veinules sans pouls. Il existe de ce poème un autre manuscrit, daté du 30 novembre 1891, et présentant d’autres variantes.

Brouillon de lettre autographe signé à un éditeur. Au verso de l’un des feuillets se trouve un brouillon d’une lettre de Verlaine à propos d’une œuvre en prose qu’il est en train de composer, provisoirement intitulée : Mélanges, et qui consiste en biographies, critiques littéraires, scènes et voyages en fantaisies diverses. Et je pense à l’utiliser. En proie à des problèmes d’argent, il essaie d’établir un contrat avec l’éditeur. Le post-scriptum, laissé inachevé, indique : Monsieur Vanier, mon éditeur, me laisse complètement libre pour ce qui concerne…

Verlaine pensait dès 1888 à publier de la prose, entre autres chez Savine, comme en atteste une lettre du 21 février à son ami Lepelletier. Vraisemblablement, la collaboration recherchée ne verra pas le jour, puisque Verlaine continuera de publier chez Vanier, sauf pour ses Confessions, qui paraissent en 1895 aux Publications « Fin de Siècle ».

Œuvres poétiques complètes, éd. Y.-G. Le Dantec et J. Borel, Pléiade, 1965, p. 771-773 ; Amour suivi de Parallèlement, éd. O. Bivort, Le Livre de Poche, 2017, p. 340-344.

Déchiré à la pliure médiane, le plus grand des feuillets est restauré l’adhésif de papier.


參閱狀況報告 參閱狀況報告

R. & B. L. 藏書閣珍藏第七部分 十九世紀下半葉(1840–1898年)善本——初版-評論-親筆簽名信及手稿

|
巴黎