277
277
Verlaine, Paul
OUVERTURE. POÈME AUTOGRAPHE, SANS DATE.
前往
277
Verlaine, Paul
OUVERTURE. POÈME AUTOGRAPHE, SANS DATE.
前往

拍品詳情

R. & B. L. 藏書閣珍藏第七部分 十九世紀下半葉(1840–1898年)善本——初版-評論-親筆簽名信及手稿

|
巴黎

Verlaine, Paul
OUVERTURE. POÈME AUTOGRAPHE, SANS DATE.
1 page in-8 (220 x 139 mm), à l’encre brune, sur papier d’hôpital, sous chemise demi-maroquin noir moderne.

Poème libre, publié dans Femmes (Kistemaeckers, 1890), recueil consacré aux amours féminines.

Ce long hymne à la chair et à la prostitution, en 36 vers, s’ouvre sur une strophe rédigée exclusivement en rimes féminines :

Je veux m’abstraire vers vos cuisses et vos fesses,
Putains, du seul vrai dieu seules prêtresses vraies,
Beautés mûres ou non, novices et professes
O ne vivre plus qu’en vos fentes et vos raies !

Le sacré du corps féminin devient, sous la plume de Verlaine, à la fois objet d’adoration et de transgression, comme en témoignent ces vers, qui tendent vers la pornographie :

Et les mains, au bout de ces bras, que je les gobe !
La caresse et la paresse les ont bénies,
Rameneuses du gland transi qui se dérobe,
Branleuses aux sollicitudes infinies !

Outre diverses ratures et corrections, le manuscrit présente quatre variantes de texte (v. 34 : Prêtresses au lieu de compagnes).

Rare poème libre.

Femmes, Hombres, éd. J.-P. Corsetti et J.-P. Giusto, Terrain vague, p. 47-48.

Trace d’onglet. Papier jauni, avec quelques infimes déchirures sans manque..


參閱狀況報告 參閱狀況報告

R. & B. L. 藏書閣珍藏第七部分 十九世紀下半葉(1840–1898年)善本——初版-評論-親筆簽名信及手稿

|
巴黎