276
276
Verlaine, Paul
CASTA PIANA. POÈME AUTOGRAPHE SIGNÉ, DATÉ XBRE [18]86
前往
276
Verlaine, Paul
CASTA PIANA. POÈME AUTOGRAPHE SIGNÉ, DATÉ XBRE [18]86
前往

拍品詳情

R. & B. L. 藏書閣珍藏第七部分 十九世紀下半葉(1840–1898年)善本——初版-評論-親筆簽名信及手稿

|
巴黎

Verlaine, Paul
CASTA PIANA. POÈME AUTOGRAPHE SIGNÉ, DATÉ XBRE [18]86
1 page in-8 (177 x 114 mm), à l’encre noire, sous chemise demi-maroquin noir moderne.

Poème érotique de la série « Filles » de Parallèlement (Vanier, 1889). Son titre évoque la castapiane qui, en argot militaire, est la syphilis. Le titre est donc un jeu : Casta Piana, littéralement « chaste plaine », renvoie à la prostituée à laquelle s’adresse le poète :

Tes cheveux bleus aux dessous roux,
Tes yeux très durs qui sont trop doux,
Ta beauté qui n’en est pas une,
Tes seins que busqua, que musqua
Un diable cruel...

Verlaine s’amuse à ériger la prostituée en figure sacrée : Notre-Dame du Galetas / Que l’on vénère avec des cierges / Non bénits. C’est sous ce titre de Notre-Dame du Galetas que le poème est republié dans Le Gil Blas illustré (28 juin 1891).

Manuscrit non répertorié de l’un des plus beaux poèmes de Parallèlement. Le seul manuscrit connu de cette « polissonnerie » est la copie, plus tardive, jointe à une lettre à Jules Tellier en février 1887. Notre manuscrit comporte diverses ratures et corrections, des variantes à deux mots (v. 10 : Avés pour Ave ; v. 15 : chiffe pour chiffre) et de ponctuation.

Œuvres poétiques complètes, éd. Y.-G. Le Dantec et J. Borel, Pléiade, 1965, p. 492-493 ; Amour suivi de Parallèlement, éd. O. Bivort, Le Livre de Poche, 2017, p. 332-334.

Légères pliures.


參閱狀況報告 參閱狀況報告

R. & B. L. 藏書閣珍藏第七部分 十九世紀下半葉(1840–1898年)善本——初版-評論-親筆簽名信及手稿

|
巴黎