273
前往
前往

拍品詳情

R. & B. L. 藏書閣珍藏第七部分 十九世紀下半葉(1840–1898年)善本——初版-評論-親筆簽名信及手稿

|
巴黎

Verlaine, Paul
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À ZÉNON-FIÈRE, DATÉE PARIS, LE 8 8BRE 1885.
3 pages in-8 (210 x 133 mm), sur un bifeuillet de papier vergé, l’encre brune, sous chemise demi-maroquin noir moderne.

Sur Les Amies, l’un de ses livres les plus osés et les plus beaux.

Cette lettre est adressée à Zénon-Fière (1850-1921), littérateur et poète, qui avait publié dans Le Monde poétique du 10 janvier 1885 un article sur « Le Pseudo-Catholicisme dans la poésie contemporaine », où il parle assez favorablement de Verlaine, malgré une pique finale pointant cette contradiction : la « nostalgie d’ascète vers la primitive innocence » n’a pas empêché les sonnets saphiques des Amies, d’abord publiés sous le manteau en 1867 (avec la date de 1868). Verlaine lut cet article après que son éditeur Léon Vanier le lui avait envoyé (Correspondance générale, n° 85-9).

Dans sa réponse neuf mois plus tard, Verlaine s’excuse de son retard, le remercie de son éloge puis lui explique pourquoi, converti, il a republié les poèmes saphiques, dans la Revue Indépendante quatre ans après [la publication] de Sagesse, livre sévère. Il retrace brièvement l’histoire du recueil : Les Amies datent de plus de 15 ans. Elles avaient été publiées vers 1868, à Bruxelles, par M. Poulet-Malassis, sous le pseudonyme assez naïf de Don Pablo de Herlañes [en fait Herlagnez]. Ces messieurs de la Revue Indépendante m’ayant gracieusement offert de les republier, j’ai consenti. Voici pourquoi.

Verlaine donne la clé de l’un des mystères de son œuvre : pour lui, l’érotisme restait « parallèle » au mysticisme : Dans ma tête, mon œuvre, si j’ai le temps de faire une œuvre, m’aura, moi, mes vices, mes qualités, scrupules, élans bons ou mauvais, pour pivot. Donc parallèlement à mes œuvres catholiques, je veux faire et j’ai fait encore ces derniers temps des vers et de la prose où les sens et leurs vanités, l’orgueil de la vie et l’ivresse de la nature sentie à ma façon tiendront toute la place. Les Amies ne sauraient manquer de prendre place dans ce box un peu risqué. Voilà.

Il termine en faisant un grand éloge d’un poème de son correspondant.

Correspondance générale, éd. M. Pakenham, Fayard, 2005, t. I, p. 912.

Restaurations à l’adhésif papier sur la pliure centrale et deux autres pliures. Petite déchirure sans manque.


參閱狀況報告 參閱狀況報告

R. & B. L. 藏書閣珍藏第七部分 十九世紀下半葉(1840–1898年)善本——初版-評論-親筆簽名信及手稿

|
巴黎