109
109
Huysmans, Joris-Karl
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À THÉO HANNON, [21 SEPTEMBRE 1879]
前往
109
Huysmans, Joris-Karl
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À THÉO HANNON, [21 SEPTEMBRE 1879]
前往

拍品詳情

R. & B. L. 藏書閣珍藏第七部分 十九世紀下半葉(1840–1898年)善本——初版-評論-親筆簽名信及手稿

|
巴黎

Huysmans, Joris-Karl
LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE À THÉO HANNON, [21 SEPTEMBRE 1879]
4 pages in-8 (181 x 113 mm), enveloppe autographe jointe, sous chemise demi-maroquin noir moderne.

Piquante lettre littéraire inédite, à propos du naturalisme, de Rimes de Joie, de Marthe et des Croquis parisiens.

La critique élogieuse que Théodore Hannon, dit Théo Hannon (1851-1916), consacre en novembre 1876 à Marthe dans L’Artiste est le point de départ d’une longue amitié entre le poète et artiste belge et le romancier français. En 1881, à la parution des Rimes de joie de Hannon, Huysmans reconnait en lui un brillant disciple de Baudelaire ; et il fera de lui un portrait élogieux dans À Rebours. Ils se brouillèrent ensuite.

Huysmans sort de son silence de carpe : il revient de la mer, où il s’était caserné avec une jeune personne qui recopiait les manuscrits et me chauffait la couche. Après avoir demandé où en est Rimes de Joie de Hannon [elles sortiront en 1881] et si celui-ci a besoin de sa préface : Je commence à sortir du diabolique volume des Croquis Parisiens que j’ai entrepris avec Raffaëlli et Forain comme aquafortistes. Ils ont fait de très-curieuses eaux-fortes avec l’impression neuve que je rêve, ça va avoir un bon petit cachet [allusion à l’eau-forte de Forain ?]. Le mois prochain […] paraît Marthe accompagnée d’une réclame du diable. Nous allons, j’espère, si je ne suis pas saisi, avoir un joli chahut. On va rire, d’autant que ce sera le seul volume naturaliste en état de paraître à Paris à cette époque. Les croquis naturalistes verront le jour vers la fin de janvier, je pense. Les eaux-fortes sont prêtes, le manuscrit est parachevé de ce soir. 23 pièces dont une sur l’odeur des aisselles [Le Gousset] qui a un bon petit jus ! Il n’a pas revu Céard, et cette brute de Charpentier a la 4e des Sœurs Vatard en train, mais l’imprimeur ne l’envoie pas, attendu qu’il ne montre point les dents. Il va en manquer encore au moment de la réapparition de Marthe. Quel animal !

Il demande des nouvelles de Rops, de De Wiart, de Lemonnier, le fervent du Cladélisme, vulgo du charabia ?[...] il y a un temps fantastique que je vis à l’ombre, embêté et malade. Il va lui envoyer Les Sœurs Vatard, et se replonge dans les épreuves Marthoises.

Lettre inédite, absente des Lettres à Théodore Hannon (éd. P. Cogny et Ch. Berg, Saint-Cyr-sur-Loire, Christian Pirot, 1985 et des Vingt lettres à Théo Hannon (éd. J.-P. Goujon, À l’écart, 1984).


參閱狀況報告 參閱狀況報告

R. & B. L. 藏書閣珍藏第七部分 十九世紀下半葉(1840–1898年)善本——初版-評論-親筆簽名信及手稿

|
巴黎