31
前往
前往

拍品詳情

古籍與抄本

|
巴黎

DUSEIGNEUR-KLÉBER, Édouard
PHYSIOLOGIE DU COCON ET DU FIL DE SOIE. VALENCE, MARC AUREL, 1855.
Grand in-8 (254 x 155 mm). Demi-maroquin citron à coins, dos à nerfs orné de fers dorés et de pièces de maroquin vert, pièce de titre de même maroquin, tranches dorées sur marbrure (Reliure de l’époque).
Rares rousseurs. Infimes usures aux coins. 

Édition originale de toute rareté et le premier livre illustré par la microphotographie.
C’est aussi le plus rare des ouvrages d’Édouard Duseigneur-Kléber, sériciculteur et négociant en soierie à Lyon.

49 photographies tirées sur papier salé soigneusement contrecollées sur 17 planches.

ENVOI AUTOGRAPHE signé : "À mon ami Camille Dognin, Ed. Duseigneur".

Camille Dognin reprendra, en 1840, l'entreprise familiale de fabrication de tulle de soie, dentelle et broderie devenue une florissante fabrique, Dognin Fils et Isaac, située à la Croix-Rousse et Calais puis, plus tard, Villeurbanne.

Vers 1839, en Angleterre, la microphotographie fait son apparition avec William Fox Talbot et se met  rapidement au service de la science. La nature se révèle dans ses moindres détails d’une précision encore jamais égalée.

Parmi les photographies du sériciculteur lyonnais figurent les cocons, entiers ou découpés (pour laisser apparaître la larve à différents stades de son développement), disposés sur des branchages retenus par un nœud de soie. À ces étranges bouquets s’ajoutent d’étonnantes natures mortes de fils de soie.

Le San Francisco Museum of Modern Art (SF MOMA) possède trois planches de cet ouvrage et le Musée d'Orsay à Paris une série de 45 des 49 photographies. Édouard Duseigneur-Kléber est totalement absent du catalogue de l'exposition consacrée aux premiers photographes lyonnais du XIXe siècle au Musée historique de Lyon en 1990. La Bibliothèque municipale de Lyon conserve probablement le seul exemplaire complet dans le domaine public.

EXCEPTIONNEL EXEMPLAIRE.

PROVENANCE : Camille Dognin (envoi).


參閱狀況報告 參閱狀況報告

古籍與抄本

|
巴黎