125
125
Proust, Marcel
LE CÔTÉ DE GUERMANTES. BECQUET AUTOGRAPHE. [VERS 1919-1920.]
前往
125
Proust, Marcel
LE CÔTÉ DE GUERMANTES. BECQUET AUTOGRAPHE. [VERS 1919-1920.]
前往

拍品詳情

古籍與抄本

|
巴黎

Proust, Marcel
LE CÔTÉ DE GUERMANTES. BECQUET AUTOGRAPHE. [VERS 1919-1920.]
17 lignes sur un très petit morceau de papier (8 x 5,5 mm). Papier vergé. Encre noire.

Très court passage de la Recherche, extrêmement riche en métaphores diverses.

À Doncières, le narrateur observe le silence qui règne dans la ville éteinte. Il décrit alors un lait mis à bouillir, à la surface duquel on observe des mouvements qu’il compare à une tempête en mer, que le cuisinier peut interrompre en retirant simplement la prise électrique du réchaud : "qu'avait plissées la crème, en met à flot une tout en nacre, et que l'interruption des courants, si l'orage électrique est suspendu à temps, fera tournoyer sur elles-mêmes et jettera à la dérive, naufragées, devenues pareilles à des fleurs de magnolia. Mais si le malade n’a pas pris assez vite les précautions nécessaires".

Plusieurs variantes avec le texte définitif. Le Côté de Guermantes sera publié en 1920.

Provenance : Robert et Marthe Proust. -- Jacques Guérin, offert à l’actuel propriétaire.

Références : Pléiade, II, p. 376.


參閱狀況報告 參閱狀況報告

古籍與抄本

|
巴黎