91
前往
前往

拍品詳情

Arts d’Afrique, d’Amérique et d’Indonésie

|
巴黎

Masque, Eket, Nigeria
EKET MASK, NIGERIA 

來源

Collection Alain Javelaud, Fontenay-sous-Bois

出版

Bernard Dulon, Collection Alain Javelaud, 2008, pp. 54-55

相關資料

Incarnant tour à tour, la renaissance lors des festivités liées à la fertilité de la terre et la mort à l'occasion des mascarades dédiées aux ancêtres retournés au pays des vivants ou des funérailles d’un membre de la société, ce superbe masque Eket fait partie d’un corpus restreint. 

Sa prégnance est accentuée par la force du modelé, par le jeu savant, presque ondulé de reliefs et de profondeurs des plans et des volumes superposés. S'ajoute le personnage aux traits et lignes épurés qui surplombe le masque. Une belle patine croûteuse attestant de la multitudes d’onctions cérémonielles, de libations, renforce l’intensité qui émane de cette oeuvre structurellement remarquable et inégalée. Le parallèle du traitement du front bombé entre la figurine et le masque atteste de la maitrise technique de l’artiste et de sa recherche de rendu stylistique. 

Le premier masque recensé stylistiquement apparenté, est celui conservé au Museum fur Volkerklunde de Berlin acquis avant 1904 (Kurt Krieger, n°III C 18876). Selon les recherches de Francois Neyt, (Neyt, L'art Eket, 1979, p. 134) ce type de masque Eket surmonté d'une figurine humaine serait un style archaïque, qu'il appelle « proto-Ibibio » notamment dans la taille de la figurine.

Arts d’Afrique, d’Amérique et d’Indonésie

|
巴黎