85
85
Céline, Louis-Ferdinand
MORT À CRÉDIT. PARIS DENOËL ET STEELE, 1936.
Estimation
3 0005 000
Lot. Vendu 3,750 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT
85
Céline, Louis-Ferdinand
MORT À CRÉDIT. PARIS DENOËL ET STEELE, 1936.
Estimation
3 0005 000
Lot. Vendu 3,750 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Livres et Manuscrits

|
Paris

Céline, Louis-Ferdinand
MORT À CRÉDIT. PARIS DENOËL ET STEELE, 1936.
Exemplaire du libraire parisien Robert Chatté, avec envoi, et le beau portrait gravé de Céline par Gen Paul.

In-8 (218 x 135 mm). Demi-maroquin grenat à coins, chiffre en pied du dos (un chat sur un T), tête dorée, couverture et dos (G. Huser). 

Édition originale.

Envoi autographe signé : "à Mr Chatté, bien amicalement LF Celine", sur le faux-titre à l'encre bleue.

Un des 85 exemplaires sur vélin pur fil (n° 73), avec le texte expurgé.
À la demande des éditeurs, Céline avait dû supprimer quelques passages de Mort à Crédit. Seuls les exemplaires hors commerce comportent la version intégrale du texte original.

[On joint:]
Paul, Gen. Portrait gravé de Céline, épreuve d’artiste (218 x 134 mm).

Le libraire Robert Chatté était l'un des grands spécialistes des ouvrages érotiques. Dans la Traversée du livre, Jean-Jacques Pauvert le décrit ainsi :  "Début 54 [...] j'avais fait la connaissance de Robert Chatté, le mystérieux libraire de Montmartre. Robert Chatté, grand, mince, très bien élevé, avec des oreilles décollées étonnantes, exerçait en appartement, prenant un grand luxe de précautions. Il n'ouvrait sa porte que si l'on usait d'un certain signal. Spécialiste de l'érotique, il avait fait imprimer aussi l'édition originale de Madame Edwarda de Bataille en 1941" (p. 206).
Il était à la fois proche de Céline et de Gen Paul.

Référence : Dauphin et Fouché, 36A1.

Provenance : Robert Chatté (envoi et chiffre) -- Ex-libris à l'encre non identifié.


Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Livres et Manuscrits

|
Paris