8
8
Tapis de table brodé au petit point sur un canevas, vers 1660-1670, atelier probablement français
Estimation
10 00015 000
Lot. Vendu 35,000 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT
8
Tapis de table brodé au petit point sur un canevas, vers 1660-1670, atelier probablement français
Estimation
10 00015 000
Lot. Vendu 35,000 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Excellence

|
Paris

Tapis de table brodé au petit point sur un canevas, vers 1660-1670, atelier probablement français
à décor de couronnes de fleurs, semis, guirlandes, bouquets de fleurs et rinceaux sur fond brun ; (usures)
403 x 198 cm ; 158 1/2 x 78 in.
Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Bibliographie

Bibliographie comparative :
E. Floret, "Inventaires après décès de Simon Lourdet et Françoise Quarré (1665)", in BSHAF, 1995, p. 119
P. Verlet, Savonnerie. The James A. Collection at Waddesdon Manor, Londres, 1982, p. 163 et pp. 166-167
J. Vittet, "Contribution à l’histoire de la manufacture de la Savonnerie au XVIIème siècle : l’atelier de Simon et Philippe Lourdet", in BSHAF, 1995, p. 99

Description

Ce tapis fait partie d’un corpus dit Louis XIII où le riche décor floral est conçu de manière encyclopédique par les ornemanistes Georges Baussonet et Paul Androuet du Cerceau fortement influencés par la Perse. La fleur y est d’ailleurs traitée à la persienne. Ces tapis au petit point sont souvent à tort catalogués comme anglais, ou d’ouvrages de dames, mais il faut noter que de nombreux ateliers français en produisaient.
Ces tapis sont apparentés aux tapis de la Savonnerie de la même période. Par son dessin, nous pouvons rapprocher ce tapis d’un autre livré pour Marie-Thérèse d’Autriche aujourd’hui conservé au Mobilier national.

Excellence

|
Paris