74
74
Alain-Fournier (pseudonyme de Henri Alban Fournier)
LE GRAND MEAULNES. PARIS, EMILE PAUL FRÈRES, 1913.
Estimation
4 0006 000
Lot. Vendu 6,250 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT
74
Alain-Fournier (pseudonyme de Henri Alban Fournier)
LE GRAND MEAULNES. PARIS, EMILE PAUL FRÈRES, 1913.
Estimation
4 0006 000
Lot. Vendu 6,250 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Livres et Manuscrits

|
Paris

Alain-Fournier (pseudonyme de Henri Alban Fournier)
LE GRAND MEAULNES. PARIS, EMILE PAUL FRÈRES, 1913.
In-12 (183 x 110 mm). Maroquin bleu nuit, double encadrement de multiple filets à froid, dos à nerfs orné de même, doublure de maroquin gris souris, garde de soie moirée bleu nuit, couverture et dos, étui (Semet et Plumelle).
Couverture lavée et dos restauré. Dos très légèrement passé.

Premier tirage, tiré spécialement pour l'auteur avec envoi à Léo Larguier, dans une élégante reliure doublée de Semet et Plumelle.

Édition originale.

Exemplaire de premier tirage avec l'achevé d'imprimer à la bonne date "9-13", et la faute page 133 chapitre "I", au lieu de chapitre "II" ; cependant la couverture est en deuxième émission, avec la date "10-13".

"Exemplaire tiré spécialement pour l'auteur" accompagné du numéro 225 appliqué au composteur. 

Envoi autographe signé au poète Léo Larguier : "à Léo Larguier, en très sympathique hommage. H. Alain-Fournier", à l'encre noire sur le faux-titre.

Paru en octobre 1913, "Le Grand Meaulnes surprit par sa nouveauté et les nombreux admirateurs que le livre avait sucités s'indignèrent du verdict de l'Académie Goncourt, le mercredi 3 décembre attribuant le prix à Marc Elder. Toutefois, Alain-Fournier fut particulièrement sensible au long article de Rachilde dans le Mercure de France du 16 décembre 1913 où elle souligne le "don d'enfance" qui caractérise l'oeuvre : "Voici bien l'histoire la plus délicieuse et la mieux racontée qui puisse se lire avec le coeur comme avec les yeux ..." (Marie-Françoise Quignard).
Cet ouvrage est l'unique oeuvre achevée par Alain-Fournier (1886-1914), qui tomba face à l'ennemi dix mois plus tard, le 2 septembre 1914, à l'âge de vingt-huit ans.
Le Grand Meaulnes, roman initiatique et onirique, eut une influence considérable sur de nombreux artistes.

Référence : Marie-Françoise Quignard, 1913, exposition Bnf, 1983, n° 191.


Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Livres et Manuscrits

|
Paris