700
700
Paul Louis Emile Loiseau-Rousseau
BUSTE DE SALEM
ACCÉDER AU LOT
700
Paul Louis Emile Loiseau-Rousseau
BUSTE DE SALEM
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Pierre Bergé: From One Home to Another

|
Paris

Paul Louis Emile Loiseau-Rousseau
1861 - 1927
BUSTE DE SALEM
marbre blanc et bronze à patine brun foncé ; sur un socle et une gaine postérieure
signé et daté P. Loiseau Rousseau 1897
H. (buste) 62 cm, 24 1/2 in. ; (totale) 176 cm, 69 1/3 in.
Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Provenance

Collection Yves Saint Laurent - Pierre Bergé, rue de Babylone

Description

Plusieurs fois médaillé au Salon de la Société nationale des beaux-arts, Loiseau-Rousseau remporte également une médaille d’or à l'Exposition Universelle de 1900 et sera nommé Chevalier de la Légion d'Honneur l’année suivante. Si son œuvre comprend également des sujets animaliers ou issus du Moyen-Âge et de la Renaissance, il se distingue plus particulièrement par ses thèmes orientaux inspirés par l’Afrique du Nord. Une bourse de voyage accordée par le Conseil Supérieur des Beaux-Arts, lui ouvre les portes de ce continent dès 1892. Loiseau-Rousseau figurera à l'Exposition des peintres orientalistes français l’année suivante.

Au Salon, à partir de 1886, il privilégie les associations polychromes, notamment celle du bronze et du marbre. En 1897, il expose notamment un buste du même modèle que celui de la collection Yves Saint Laurent – Pierre Bergé, intitulé Salem, Nègre du Soudan (Musée de Picardie, Amiens). Entre 1898 et 1910, il exposera encore à trois reprises des Orientaux en marbre et bronze.

Par son approche anthropologique des populations africaines et son travail sur la polychromie, Loiseau-Rousseau s’inscrit doublement dans l’héritage de Charles Cordier (1827-1905) dont le buste du Nègre du Soudan, exposé au Salon de 1857, ouvre les portes d’une nouvelle esthétique (Musée d’Orsay, inv. n° RF 2997).

Pierre Bergé: From One Home to Another

|
Paris