685
685
Table à écrire en marqueterie, placage de bois de rose, amarante, érable moiré, bois teinté, incrustation d'ivoire, acajou et bronze redoré de la fin de l'époque Louis XV
ACCÉDER AU LOT
685
Table à écrire en marqueterie, placage de bois de rose, amarante, érable moiré, bois teinté, incrustation d'ivoire, acajou et bronze redoré de la fin de l'époque Louis XV
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Une Dynastie Américaine en Europe - Collections Eleanor Post Close & Antal Post de Bekessy

|
Paris

Table à écrire en marqueterie, placage de bois de rose, amarante, érable moiré, bois teinté, incrustation d'ivoire, acajou et bronze redoré de la fin de l'époque Louis XV
de forme mouvementée et très finement marquetée, le plateau orné de trophées de chasse et pêche, allégorie de la géographie, la ceinture avec des bouquets de fleurs et vases néoclassiques, ouvrant à un tiroir en acajou massif et panneaux marquetés avec tablette écritoire et miroir au revers, présentant trois tiroirs ; reposant sur des pieds galbés ; ornementation de bronze doré : galerie ajourée, chutes feuillagées ; (à l'origine avec une tablette d'entretoise ; sabots en griffe rapportés)
Haut. 71 cm., long. 55 cm., prof. 36 cm. ; Height 28 in., width 21 2/3 in., depth 14 1/4 in.
Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Bibliographie

Bibliographie :
F. J. B. Watson, "The Paris collections of Madame B.", in The Connoisseur. An illustrated magazine for Collectors, Londres, vol. 155, janvier-avril 1964, p. 2 (ill.)

Description

Cette table à écrire est un véritable chef-d’œuvre d’ébénisterie, tout d’abord dans le soin apporté à la qualité des assemblages et du bâti, dans les essences employées avec des tiroirs en acajou massif et surtout un décor marqueté et gravé d’une qualité remarquable, que vient confirmer la fraîcheur des panneaux visibles sur le tiroir intérieur, préservés de la lumière, et qui semblent n’avoir subi aucune altération depuis les années 1770.

La marqueterie s’inspire de gravures publiées vers 1775 comme celles des trophées de chasse et de pêche de Delafosse gravés par Tardieu. Le répertoire est ici varié et annonce le retour du goût pour l'antique avec les représentations de vases néoclassiques sur la ceinture que viennent compléter les plus traditionnels motifs de fleurs et rinceaux souvent encadrés dans de complexes enchevêtrements géométriques. La finesse de la marqueterie et l’extrême soin apporté à la gravure sont à rapprocher de quelques meubles comme le secrétaire à abattant estampillé de Schlichtig vendu par Artcurial à Paris le 18 juin 2013, lot 183. Ce secrétaire possédait, comme notre table, des incrustations d’ivoire qui venaient rehausser les contrastes du décor en bois de rapport.

Il est difficile d'identifier le marqueteur qui a réalisé notre meuble mais la parfaite technique et le réalisme des motifs traités plaident pour un artisan spécialisé qui pouvait sur commande fournir des panneaux de marqueterie à ses confrères ébénistes et marchands-merciers. Les noms de Louis-Noël Malle, Christophe Wolff, ou André-Louis Gilbert peuvent être évoqués. Théodore Dell suggère au sujet d'une table conservée à la collection Frick à New York, estampillée de Malle, que ce dernier, comme ses confrères, ait pu faire appel à un sous-traitant spécialisé dans la confection de ces panneaux.

Une Dynastie Américaine en Europe - Collections Eleanor Post Close & Antal Post de Bekessy

|
Paris