27
27
Christofle et Cie.
VIDE-POCHE, 1882
Estimation
2 0003 000
Lot. Vendu 2,500 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT
27
Christofle et Cie.
VIDE-POCHE, 1882
Estimation
2 0003 000
Lot. Vendu 2,500 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Ginette et Alain Lesieutre, Collection Privée

|
Paris

Christofle et Cie.
VIDE-POCHE, 1882
cuivre, laiton et métal argenté
Signé Christofle & Cie et numéroté 10200 et 1169496 au revers
3,6 x 23 x 23 cm ; 1 1/2 x 9 x 9 in.
Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Description

C’est en 1880, à l’occasion de l’exposition des Arts du Métal, organisée par l’Union Centrale des Arts Décoratifs, à Paris, que Christofle présente les premières pièces de la collection qu’il devait appeler Les Polychromes. Ces pièces japonisantes, en argent massif ou en métal argenté, se caractérisent par des fonds entièrement ou partiellement martelés. Les éléments de décor rapportés sont fondus séparément, en argent, en laiton ou en cuivre, puis brasés sur la pièce ; le décor est relevé de motifs ciselés et gravés. Certains détails sont ensuite dorés pour accentuer la polychromie.
Les décors sont créés par deux dessinateurs de la maison Christofle : Henri Godin (1846-1902) et S. Waret (1826-1893), tous deux élèves d’Emile Reiber (1826-1893).
Ces pièces sont techniquement difficiles à faire, ce qui explique sans doute leur rareté.

Nous remercions Madame Anne Gros pour son aide à la rédaction de cette notice.

Ginette et Alain Lesieutre, Collection Privée

|
Paris