130
130
Joseph Chinard (1756-1813), France, vers 1801
BUSTE DE NAPOLÉON BONAPARTE, PREMIER CONSUL
Estimation
60 00080 000
Lot. Vendu 75,000 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT
130
Joseph Chinard (1756-1813), France, vers 1801
BUSTE DE NAPOLÉON BONAPARTE, PREMIER CONSUL
Estimation
60 00080 000
Lot. Vendu 75,000 EUR (Prix d’adjudication avec commission acheteur)
ACCÉDER AU LOT

Details & Cataloguing

Tableaux, Sculptures et Dessins Anciens et du XIXe siècle

|
Paris

Joseph Chinard (1756-1813), France, vers 1801
BUSTE DE NAPOLÉON BONAPARTE, PREMIER CONSUL
plâtre patiné façon bronze; sur une gaine en noyer
signé et daté: Chinard de l’institut nationale de L’athénée de Lyon le 24 frimaire an IO [15 décembre 1801]
le buste: 76 cm, la gaine : 110 cm; 30 in. the bust, 43 1/3 in. the plinth
Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

Provenance

Collection particulière, France.

Bibliographie

G. Hubert, G. Ledoux-Lebard, Napoléon. Portraits contemporains, bustes et statues, Paris, 1999, pp. 48-54 (fig. 32).

Description

Jeune héros des campagnes d’Egypte autoproclamé Premier Consule à la suite d’un coup d’Etat, Napoléon Bonaparte est âgé seulement de 32 ans quand Chinard modèle son portrait en 1801. Représenté en chef militaire, son buste en hermès - sur le modèle des empereurs romains de l’Antiquité - arbore les noms des batailles victorieuses à mettre au crédit de sa jeune et déjà fulgurante carrière.

Les rares exemplaires en plâtre connus de ce modèle - huit environ - sont tous du vivant du sculpteur. L’un se trouve au Château de la Malmaison, un autre au Musée des Beaux-Arts de Lyon et un autre au Musée d’Art et d’Histoire de Genève. D’autres encore ont aujourd’hui disparu : l’un se trouvait à l’Hôtel de Ville de Lyon, un autre avait été commandé en 1801 par le général Duhesme, commandant de la garnison de Lyon, un autre enfin a été offert par Chinard à l’Académie de Lyon, sa ville natale. Un dernier exemplaire, avec une ancienne provenance des antiquaires parisiens Fabius Frères, a été vendu par Christie’s New York, le 13 avril 2016, lot 27.

L’exemplaire ici présent est assurément l’un des rares bustes de ce modèle encore restés à ce jour en mains privées.

Tableaux, Sculptures et Dessins Anciens et du XIXe siècle

|
Paris