129

Details & Cataloguing

Art Impressionniste et Moderne

|
Paris

Marc Chagall
1887 - 1985
PROFIL DU PEINTRE
porte le cachet de la signature MArc ChAgAll (en bas vers la droite)
huile et tempera sur toile
20,2 x 20,2 cm; 8 x 8 in.
Exécuté vers 1982.
Lire le rapport d'état Lire le rapport d'état

L'authenticité de cette œuvre a été confirmée par le comité Marc Chagall.

Provenance

Succession de l'artiste
Collection particulière
Acquis auprès du précédent par le propriétaire actuel en 1996

Description

Profil du peintre a été exécuté au cours des dernières années de Chagall à Saint-Paul-de-Vence, la ville où Chagall a choisi d'établir sa résidence permanente après de nombreuses années d'une vie ponctuée d’exils, de la Russie à la France et aux États-Unis. Profil du peintre est peint vers 1982 à une époque où l'artiste, tout en étant nostalgique de sa jeunesse, célèbre la vie joyeuse et tranquille qu'il mène à Saint-Paul-de-Vence avec sa deuxième épouse Vava. Agé de 95 ans, largement acclamé et recherché, Chagall peut réfléchir en toute sérénité à l’ensemble de son œuvre. Chagall a conçu une grande partie de son œuvre tardive comme un retour à ses débuts, l'étincelle du premier amour et l’enfance, tout en prêtant attention à la tristesse passagère de la fugacité et des pertes. Profil du peintre, contient plusieurs motifs et thèmes préférés de Chagall. En effet, Chagall y poursuit rigoureusement la figure de l’autoportrait. Dominant la composition, dans un ciel rouge, le visage blanc de l'artiste flottant se confond, à la manière d’un être bicéphale, avec l’image de Bella en mariée céleste, première et défunte épouse, en laquelle se réincarnèrent symboliquement les femmes qui partagèrent, après elle, la vie de l’artiste. Les amoureux, elle, la femme, et lui, l’homme-peintre sont des personnages récurrents de l'art fantastique de Chagall. A l’opposé du couple, le coq, également fréquent dans son œuvre et symbole de la virilité, éblouit par ces deux taches rouges. L’artiste affirme son identité de peintre avec une grande palette blanche, rappelant la couleur de son visage, suspendue au centre de l’œuvre. Chagall se définit à la fois peintre, à la fois amant.

Le couple se dresse sur les toits d'une ville bleue, paysage familier du Vitebsk natal de Chagall, où se distingue par la puissance plastique de sa construction, soutenue par l’irradiation de sa couleur rouge, la maison d'enfance de l'artiste, déjà représentée ainsi dans La Maison Rouge (1955, Hanovre Sprengel Museum). Pilier de son symbolisme personnel, ce décor et cette maison nourriront, jusqu’au bout, son univers le plus intime. La Russie reste au centre de ses préoccupations - d'autant plus que Chagall y séjourne en 1971 après une absence de plus de cinquante ans.
L’aplat rouge du ciel illumine le pigment bleu, enveloppant la scène éthérée ponctuée par de doux coups de pinceau et inspirée de la mer et du ciel de Saint-Paul-de-Vence.

Art Impressionniste et Moderne

|
Paris